EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Bureau cylindre Louis XVI estampillé M. OHNEBERG, XVIIIe siècle
Bureau cylindre Louis XVI estampillé M. OHNEBERG, XVIIIe siècle - Mobilier Style Louis XVI Bureau cylindre Louis XVI estampillé M. OHNEBERG, XVIIIe siècle - Baptiste Jamez
Réf : 68779
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Martin Ohneberg
Provenance :
Paris, France
Materiaux :
Amarante, bois de rose, bronze doré, laiton
Dimensions :
L. 96.4 cm X H. 97.3 cm X P. 47.8 cm
Mobilier  - Bureau cylindre Louis XVI estampillé M. OHNEBERG, XVIIIe siècle
Baptiste Jamez
Baptiste Jamez

Mobilier, objets d'art et tableaux du XVIIIe siècle


+33 (0) 6 62 59 77 70
Bureau cylindre Louis XVI estampillé M. OHNEBERG, XVIIIe siècle

Bureau cylindre d’époque Louis XVI en placage de bois de rose et d’amarante, le cylindre orné de filets à grecques. Il ouvre à trois tiroirs en ceinture et un cylindre découvrant trois tiroirs, trois compartiments et une tablette coulissante. Il repose sur des pieds en gaine ornés de bagues et de sabots.

Estampille de Martin Ohneberg (reçu maître le 7 juillet 1773).

Époque Louis XVI.

Restauration au niveau du casier de tiroirs intérieur.


L’ornementation des entrées de serrure de ce bureau cylindre se retrouve sur les commodes illustrant la notice rédigée par Pierre Kjellberg dans son ouvrage sur le mobilier français du XVIIIe siècle (P. Kjellberg, Le Mobilier Français du XVIIIe siècle, Éditions de l’Amateur, 2008, pp. 668-669), une commode demi lune comportant des entrées de serrure et des bagues identiques (p. 269). Elles se retrouvent également sur la commode détenue par le Milwaukee Art Museum, sur la table du Musée Magnin, ainsi que ...

Lire la suite

... similaires au Louvre. Des entrées de serrures identiques figurent également sur trois commodes vendues par les maisons Christie’s et Sothebys.


MUSÉES ET INSTITUTIONS PUBLIQUES :

• PARIS, MUSÉE DU LOUVRE – Commode de marqueterie à deux tiroirs, décorée de trois panneaux verticaux ornés, à droite et à gauche, de fleurs, au centre d'instruments de musique, dernier quart du XVIIIe siècle.
• PARIS, MUSÉE DU LOUVRE – Table coiffeuse Louis XVI ornée d'une marqueterie de fleurs, pieds gaines.
• DIJON, MUSÉE NATIONAL MAGNIN – Table demi-lune à un tiroir et deux portes latérales avec entrées de serrure aux noeuds Louis XVI, vers 1780.
• MILWAUKEE, WI, MILWAUKEE ART MUSEUM – Commode with Ormoulu Mounts, 1765/70.
• MONTRÉAL, MUSÉE DES BEAUX-ARTS – Commode à trois tiroirs, 1775.




BIBLIOGRAPHIE :

• Pierre KJELLBERG – Le Mobilier Français du XVIIIe siècle – Les Éditions de l’Amateur – 2008
• Comte François DE SALVERTE – Les Ébénistes du XVIIIe siècle – Les Éditions d’Art et d’Histoire – 1934
• Janine FRIANCOURT-GIROD – L’Insolite Histoire des luthériens de Paris : de Louis XIII à Napoléon – Albin Michel – 2014, .
• Sylvie CHADENET, Maurice ESPÉRANCE – Tous les styles : du Louis XIII à l ‘Art Déco – Elina Sofédis, p. 81.
• Henri VIAL, Adrien MARCEL, André GIRODIE – Les artistes décorateurs du bois; répertoire alphabétique des ébénistes, menuisiers sculpteurs, doreurs sur bois, etc., ayant travaillé en France aux XVIIe et XVIIIe siècles – Bibliothèque d’art et d’archéologie, Paris, 1912.
• Bruno MASI – Mues de meubles – Libération, 7 juillet 2001.
• Louis GILLET – Lettre de L. Gillet à F. Masson, 23 juillet 1914 – Archives de l’Institut de France, 61C5, correspondance.
• E. ASSANTE DI PONZILLO, Louis GILLET – Bernard Berenson et la collection des peintures de la Renaissance italienne du Musée Jacquemart-André de Châalis, in Studi di Memofonte – Fondazione Memofonte, 2015.
• Ann H. VOGEL – Focus : The Flower in Art ; Selections from the permanent Collection – Milwaukee Art Museum, Milwaukee, WI, 1986, p. 25, cat. 43.

Baptiste Jamez

Mobilier