EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Allégorie de Rome
Réf : 80659
35 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Suisse
Materiaux :
Peinture sous verre dans son carde original en ébène
Dimensions :
l. 22 cm X H. 35 cm
Sylvie Lhermite-King
Sylvie Lhermite-King

Objets d’arts, orfèvrerie, verrerie et mobilier du XVIe au XVIIIe siècle


+33 (0)6 03 24 51 47
Allégorie de Rome

Attribué au Maître VBL
Zurich, vers 1620

Condition:
Une des plaques d'ornement en verre avec un petit fêle

Provenance:
Guido Pron, Turin (étiquette : “G. Pro[n] Antichità V. Giolitti 19 Torino”);
Collection privée, Monte Carlo.

Exposition :
Londres, Colnaghi, Art of the Curious, 2-25 October 2013

Bibliographie :
Art of the Curious. Exhibition catalogue, Colnaghi, London/Munich 2013, fig. 36, n° 36.


La peinture sous verre dans son cadre architectural en ébène décoré de panneaux de verre avec des oiseaux grotesques représente une allégorie de Rome en déesse tutélaire de la ville.
La figure allégorique de Rome apparaît vêtue d'une armure antique avec une lance et est identifiée par des attributs traditionnels tels que le génie de la Victoire dans sa main, une louve allaitant Romulus et Remus et un drapeau portant l'abréviation latine SPQR pour «Senatus Populusque Romanus » (Le Sénat et peuple de Rome).
Le modèle de cette ...

Lire la suite

... figure peut être rapprochée d'une gravure Palma il Giovane (1548-1628) montrant la déesse tutélaire de la Ville, tirée du livre de Giacomo Franco « De Excellentia et nobilitate delineationis libri duo » publié à Venise en 1611.
Les ornements sur le cadre peuvent avoir été inspirés de modèles de grotesques par Heinrich Renbage, Esaias van Hulsen ou encore Claes Jansz. Visscher.

L'attribution au Maître VBL est basée sur des comparaisons avec des œuvres signées de l'artiste, comme la Fuite en Égypte conservée au Palazzo Madama de Turin ou le paysage de ruines du Musée Suisse du Vitrail à Romont. Ce dernier possède un cadre en incrustation de verre inversé semblable à notre allégorie de Rome montrant des grotesques fantastiques. Bien que plusieurs œuvres signées du maître VBL aient survécu, on sait peu de choses sur l'artiste lui-même. Deux panneaux de verre allemands signés, qu'il a réalisés pour un patricien à Fribourg en 1625, suggèrent que l'artiste a travaillé en Suisse dans la première moitié du XVIIe siècle, probablement à Zurich, où l'art de la peinture sous verre jouissait d'une grande popularité grâce à l’émulation suscitée par Hans Georg Sprüngli. Il est cependant intéressant de noter que la majorité des œuvres signées du Maître VBL se trouvent en Italie. Il a probablement travaillé en étroite collaboration avec Naples où il a envoyé une grande partie de son travail pour orner les armoires. Par exemple, deux armoires napolitaines avec des plaques du maître VBL se trouvent au Musée Suisse du Vitrail à Romont.

Sylvie Lhermite-King

<   XVIe siècle
Cabinet indo-portugais, fin du XVIe siècle
Cabinet indo-portugais, fin du XVIe siècle

92 000 €

Verrerie, Cristallerie