EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Venus et Mars surpris par Vulcain, vers 1580, entourage de Jacob de Backer
Venus et Mars surpris par Vulcain, vers 1580, entourage de Jacob de Backer - Tableaux et dessins Style Renaissance Venus et Mars surpris par Vulcain, vers 1580, entourage de Jacob de Backer - Antiquités Promenade Venus et Mars surpris par Vulcain, vers 1580, entourage de Jacob de Backer - Renaissance
Réf : 74974
12 800 €
Époque :
<= XVIe siècle
Materiaux :
Huile sur panneau
Dimensions :
l. 77 cm X H. 64 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIe siècle - Venus et Mars surpris par Vulcain, vers 1580, entourage de Jacob de Backer XVIe siècle et avant - Venus et Mars surpris par Vulcain, vers 1580, entourage de Jacob de Backer
Antiquités Promenade
Antiquités Promenade

Mobilier et Objets d'Art de la Haute Epoque au XVIIIe


+33 (0)1 39 78 73 92
+33 (0)6 64 42 84 66
Venus et Mars surpris par Vulcain, vers 1580, entourage de Jacob de Backer

Le sujet de notre oeuvre est tiré des métamorphoses d'Ovide ou l'auteur relate l'histoire des amours des Dieux de l'Olympe. Plusieurs interprétations de ce récit ont connues un grand succès a la renaissance, illustré par des célèbres peintres italiens et nordiques tel Tintoret, Wtewael, De Clerk et Goltzius, Paris Bordone.
Notre artiste représente la scène dans l'intimité et la pénombre d'une chambre a coucher, éclairée a la lumière des bougies apportant une dimension dramatique à l’événement.
Comme dans un théâtre, une fois le rideau levé, voici la scène qui se déroule devant le spectateur.
Venus et Mars sur le lit sont surpris par l'arrivée impromptu du mari de Venus, Vulcain qui muni d'une bougie surprend son épouse en compagnie de son amant, pendant qu'elle tente de cacher sa nudité sous les draps, Mars, fidèle a son statut de guerrier s’apprête à sortir son épée et punir l'intrus. Au pied du lit à décor de sphinge couchée est posée la ...

Lire la suite

... belle robe au corset de velours rouge de la déesse, et on aperçoit également le heaume et la cuirasse de Mars sur le lit. Les bijoux et un miroir sont soigneusement placés sur le fauteuil.
Vulcain nous apparaît sous traits de jeune homme, habillé a la hâte, dont témoigne une manche de chemise vide , pieds nus. La déesse au regard nonchalant exposant sa nudité, lève sa main droite en voulant calmer son amant et éviter que le sang coule.
Au second plan les deux domestiques discutent devant la porte, les témoins d'une scène de ménage et peut être celles qui ont alerté le malheureux époux.
L'artiste choisit de présenter cette scène dans l'obscurité d'une chambre éclairée seulement à la lueur des bougies pour nous émerveiller par son savant jeu d'ombres et de lumières, ses touches éclatantes, éclairant certaines parties de la scène et apportant de la profondeur a la composition.
Notre oeuvre se distingue par sa palette de couleurs riches et intenses, l'emploi ingénieux du clair obscur, le modelé des corps nus aux muscles prononcés, délicatement sculptés a l'aide des nuances de gris sur le corps de jeune femme, plutôt beiges bruns sur le corps de Mars.
L'artiste ajoute des petits détails de la vie quotidienne afin de transporter le tableau de l'époque des dieux de l'Olympe vers son univers contemporain comme atteste le pot de chambre au pied du lit.
Témoignage d'un gout prononcé pour des scènes mythologiques, empreinte de maniérisme nordique associé au clair obscur de l'influence caravagesque notre tableau était destiné à l'origine à un collectionneur avisé et raffiné afin d'embellir ses intérieurs voire même son cabinet privé.

Ecole Anversoise, entourage de Jacob de Backer. Epoque XVIeme siecle
Huile sur panneau de chêne,
Dimensions: h. 49, l. 64.
Cadre en bois sculpté et doré d'époque postérieure: h. 64 cm, l. 77 cm


Jacob De Backer Anvers, 1545 - 1585
Peintre de sujets mythologiques et religieux, très apprécié en son temps, italianisant renommé, dans la manière de Floris, il se forma à Florence et à Rome, où il séjourna entre 1557 et 1560, et aurait été l'élève d'Antonio Palermo, puis d'Hendrick Van Steenwijk. Selon Van Mander, il serait mort à l'âge de trente ans, mais aucune mention n'est faite de ses dates de naissance et de mort. Ses œuvres ont disparu pour la plupart. On sait qu'il peignit, pour l'église Notre-Dame d'Anvers, le Triptyque du Jugement dernier, encore placé au-dessus du tombeau de l'imprimeur Christophe Plantin, mort en 1589. Parmi ses tableaux, on peut citer : Jésus bénissant les enfants au musée d'Anvers, Vénus, Bacchus et l'Amour au musée de Perpignan, une belle suite des Péchés capitaux à Naples, Capodimonte, Venus et Amour à Berlin.

Antiquités Promenade

Tableaux XVIe siècle Renaissance

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Venus et Mars surpris par Vulcain, vers 1580, entourage de Jacob de Backer » présenté par Antiquités Promenade, antiquaire à Cormeilles en Parisis dans la catégorie Tableaux XVIe siècle Renaissance, Tableaux et dessins.