EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Vase Famille rose à décor de béliers et enfants , période République
Vase Famille rose à décor de béliers et enfants , période République - Arts d Vase Famille rose à décor de béliers et enfants , période République - Victoria Hougron Vase Famille rose à décor de béliers et enfants , période République - Antiquités - Vase Famille rose à décor de béliers et enfants , période République
Réf : 87289
6 000 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
Qianlong (1736-1795)
Provenance :
Chine
Materiaux :
Porcelaine
Dimensions :
H. 24.2 cm
Arts d XXe siècle - Vase Famille rose à décor de béliers et enfants , période République  - Vase Famille rose à décor de béliers et enfants , période République Antiquités - Vase Famille rose à décor de béliers et enfants , période République
Victoria Hougron
Victoria Hougron

Antiquités chinoises et Japonaises


+33 (0)7 51 26 78 70
Vase Famille rose à décor de béliers et enfants , période République

Vase de forme lanterne à décor en émaux de la Famille rose d'enfants et de 3 béliers dans un jardin de rocailles et fleurs, l'intérieur turquoise et la base turquoise réservée d'une marque apocryphe en sceau et en rouge de fer du règne de Qianlong (1736-1795), Période République (1912-1949).

Le motif des 3 béliers ("san yang") exprime le renouveau du printemps et la chance de la nouvelle année. Il est associé au soleil montant ("taiyang") pour constituer le jeu de mots par homophonie suivant : "Trois béliers apportent la prospérité". Le "Yijing", livre de divination chinoise taoïste écrit au 1er millénaire avant notre ère mentionne pour la première fois le terme "san yang" qui désigne trois lignes de force yang (masculines) symbolisant le Ciel. Ce trigramme est positionné en dessous de trois lignes de force femelles (yin) appelées kun et qui représentent la Terre. De là vient la phrase "Sanyang kaitai" qui signifie "La Nouvelle Année apporte le ...

Lire la suite

... renouveau et un changement de fortune".

Le motif des 3 béliers annonciateurs de la nouvelle année était déjà illustré sur les porcelaines Ming de la dynastie Jiajing (1522-1566) et il est ici renforcé par son association avec des petits garçons pour souhaiter une abondante descendance d'enfants mâles. En outre, la forme lanterne du vase fait clairement référence à la "Fête des Lanternes" qui clôt en Chine les festivités du nouvel an. Il s'agit donc d'un vase très auspicieux, émaillé avec une grande finesse dans la palette Famille rose (fencaï).

Il arbore en outre la marque apocryphe du règne de Qianlong qui ici signifie simplement, renforcée par l'usage du turquoise (autre marqueur impérial), "objet de grande qualité", mais son style, la très grande minceur de sa paroie et sa palette des émaux dans des tons plus violents que ceux du règne de Qianlong sont caractériques des meilleures productions de la période républicaine chinoise, entre 1912 et 1949. Le patronage impérial ayant alors disparu en même temps que l'Empire, ce type d'objet délicat était destiné à l'élite mandarinale, nouveau patron de la céramique qualitative chinoise qui s'exprimait comme ici entre hommage aux traditions et innovation.

Victoria Hougron

Arts d'Asie