EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Une Vitrine à deux corps Hollandais
Réf : 79470
Prix sur demande
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Pays Bas
Materiaux :
Chêne, plaqué de ronce de noyer; raccords en laiton; verre
Dimensions :
l. 175 cm X H. 226 cm X P. 40 cm
Kollenburg Antiquairs
Kollenburg Antiquairs

Specialisé dans le mobilier & les arts décoratifs du XVIIIe siècle


+31(0) 49 95 78 037
+31(0) 65 58 22 218
Une Vitrine à deux corps Hollandais

Une vitrine Hollandais, composé d’une armoire base ouvert avec cinq jambes coniques connecté par un entretoise, et l’armoire en haut avec deux portes vitrées.

L’armoire base avec des coins biseautés, l’avant c’est debout sur des sphères aplaties. L’armoire de base est fourni avec quatre tiroirs à traverse en deux couches, chacque avec un écusson gravé et des poignees en laiton. Les coins biseautés ont tous les deux trois fenêtres vitrées. Le bonnet est ondulé. Les portes vitrées suivent la ligne du bonnet en haut. Les portes se ferment avec précision, sans bord relevé au milieu. Au milieu on se trouve la serrure avec écusson en laiton gravé. L’interieur de la vitrine c’est composé d’une planche de base en trois planches festonnées, chacun avec des bords surélevés différents dans lesquels des plats en porcelaine peuvent être placés.

Cette vitrine, datant d'environ 1740, a probablement été fabriquée aux Pays-Bas mais montre aussi ...

Lire la suite

... clairement une forte influence du style Anglais.
Le bois de cœur de chêne, le placage de noyer (à une époque où les Anglais utilisaient déjà fréquemment l'acajou) et le meuble bas sont hollandais. Mais le placement des trous de serrure en haut des tiroirs, ainsi que la forme et le matériau des ferrures en laiton gravé, témoignent d'une forte influence anglaise.
Les relations politiques et commerciales étroites entre l'Angleterre et la Hollande à l'époque de William et Mary (1682-1702) ont naturellement joué un rôle dans cette influence mutuelle. Cedependant, contrairement a ce qu'on avait toujours pensé, l'influence anglais sur le mobilier Hollandais, a continué à être très importante par la suite, également dans la première moitié du XVIIIe siècle.
Cela est évident, par exemple, du fait qu'à partir de 1711, les ébénistes de La Haye ont été invités à faire un cabinet anglais comme un test d'aptitude pour l'admission à la guilde.

Kollenburg Antiquairs

Bibliothéque, vitrine