EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Tyrol - Henri Ramah (1887-1947)
Tyrol - Henri Ramah (1887-1947) - Tableaux et dessins Style Art Déco Tyrol - Henri Ramah (1887-1947) - Le Chef d'oeuvre inconnu Tyrol - Henri Ramah (1887-1947) - Art Déco
Réf : 96002
3 800 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
Henri Ramah (1887-1947)
Provenance :
Belgique
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 100 cm X l. 81 cm
Tableaux et dessins Tableaux du XXe siècle - Tyrol - Henri Ramah (1887-1947) XXe siècle - Tyrol - Henri Ramah (1887-1947) Art Déco - Tyrol - Henri Ramah (1887-1947)
Le Chef d'oeuvre inconnu
Le Chef d'oeuvre inconnu

Peinture fin XIXe début XXe siècle


+33 (0)1 40 27 08 08
+33 (0)6 78 77 88 24
Tyrol - Henri Ramah (1887-1947)

Une huile sur toile mesurant 100X81 cm représentant le village de Golling dans Le Tyrol Autrichien près de Salzbourg signée en bas à droite en rose et contre-signée et daté 1922 au dos. Cette oeuvre fut exposée en 1967 pour la rétrospective Henri Ramah (1887-1947)

L’artiste Ramah, de son vrai nom Henri François Joseph Raemaeker, est né à Saint Josse-ten-Noode en Belgique en 1887. Le jeune orphelin développe le goût de la typographie et du dessin dès l’enfance auprès de son oncle relieur. Il s’initie au dessin à l’École Normale des Arts du Dessin dans sa ville natale située dans la région de Bruxelles, bien que certaines sources le disent autodidacte. Le peintre et graveur François Beauck, autodidacte et spécialiste des paysages et des portraits, encourage le jeune Ramah à faire carrière dans l’art. Dès 1904, alors tout juste âgé de dix-sept ans, celui-ci signe ses premières toiles et gravures sous le pseudonyme que nous lui connaissons ...

Lire la suite

... aujourd’hui.
Ramah se fait d’abord connaître par ses gravures : membre du mouvement d’arts visuels Le Sillon aux côtés de Henrik Wouters, Willem Paerels et Fernand Schirren, il expose plusieurs séries de gravures sur des thématiques variées.
L’artiste se distingue ensuite par sa peinture. Après une période impressionniste, il expose ses œuvres dans la galerie bruxelloise Georges Giroux, véritable temple du modernisme. Ramah y acquiert une grande notoriété en tant que figure de proue du fauvisme brabançon et s’inspire de l’œuvre d’Henrik Wouters, sculpteur et peintre fauviste d’origine belge qui lui était contemporain. Sous l’influence d’artistes français comme André Lhote, il s’oriente vers un style pictural expressionniste à l’issue de la Première Guerre mondiale et son travail prend une tournure constructiviste et post-cubiste.
Ramah peint des paysages et des natures mortes, mais il est particulièrement réputé pour ses portraits de personnalités politiques, artistes et écrivains de son temps. À partir de 1916, il se désintéresse de la couleur pour s’orienter vers une peinture à tendance géométrique, comme illustré dans son célèbre tableau Le Peintre (1922), un autoportrait aux nuances de gris et d’ocres sombres et aux lignes droites dans lequel le peintre entouré de spectateurs curieux semble vouloir prendre l’observateur du tableau pour modèle.
Ramah est régulièrement invité à exposer ses œuvres à la galerie d’art Le Centaure, située à Bruxelles, dans laquelle se réunissaient les artistes flamands du début du xxe siècle. Son œuvre dénote alors par des couleurs austères et ce n’est qu’à partir des années 1930 que Ramah s’engage dans un expressionnisme plus éclatant et coloré. Malgré des critiques élogieuses de ses contemporains, Henri Raemaeker meurt à Bruxelles en 1947 dans la pauvreté.

Le Chef d'oeuvre inconnu

Tableaux du XXe siècle Art Déco

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Tyrol - Henri Ramah (1887-1947) » présenté par Le Chef d'oeuvre inconnu, antiquaire à Paris dans la catégorie Tableaux du XXe siècle Art Déco, Tableaux et dessins.