EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Tapisserie des Flandres - Bruges - Epoque 17e siècle - Le Dieu Zeus
Tapisserie des Flandres - Bruges - Epoque 17e siècle - Le Dieu Zeus - Tapisserie & Tapis Style Tapisserie des Flandres - Bruges - Epoque 17e siècle - Le Dieu Zeus - Galerie Jabert Tapisserie des Flandres - Bruges - Epoque 17e siècle - Le Dieu Zeus - Antiquités - Tapisserie des Flandres - Bruges - Epoque 17e siècle - Le Dieu Zeus
Réf : 79889
Prix sur demande
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Flandres
Materiaux :
Laine et soie
Dimensions :
L. 420 cm X H. 320 cm
Tapisserie & Tapis Tapisserie - Tapisserie des Flandres - Bruges - Epoque 17e siècle - Le Dieu Zeus XVIIe siècle - Tapisserie des Flandres - Bruges - Epoque 17e siècle - Le Dieu Zeus  - Tapisserie des Flandres - Bruges - Epoque 17e siècle - Le Dieu Zeus Antiquités - Tapisserie des Flandres - Bruges - Epoque 17e siècle - Le Dieu Zeus
Galerie Jabert
Galerie Jabert

Tapisseries et tapis de collection


+33 (0)1 43 06 45 55
+33 (0)6 09 65 14 64
Tapisserie des Flandres - Bruges - Epoque 17e siècle - Le Dieu Zeus

Le dieu Zeus symbolisé par l’aigle est en train de séduire une jeune femme, en présence d’Eros, dieu de l’amour qui est sur le point de lancer une flèche pour symboliser cet amour naissant. Le fait que la jeune femme face à lui tienne un panier rempli de fleurs/fruits évoquant une corne d’abondance, peut laisser penser qu’il s’agit de la déesse Héra.

Dieu du Ciel et souverain des dieux de l'Olympe. Zeus correspond au dieu romain Jupiter.

Homère considérait Zeus comme le père des dieux et des mortels. Il n'avait créé ni les dieux ni les mortels, il était le protecteur et souverain à la fois de la famille de l'Olympe et de la race humaine. Il était le seigneur du ciel, responsable de ses orages et de ses pluies.

Zeus dirigeait les dieux sur le mont Olympe en Thessalie. Ses temples principaux étaient à Dodone, en Épire, pays des chênes et de son autel le plus ancien, célèbre pour son oracle, et à Olympie, où les jeux Olympiques étaient ...

Lire la suite

... célébrés en son honneur tous les quatre ans.

Zeus était le plus jeune fils des Titans, Cronos et Rhéa, et le frère des divinités Poséidon, Hadès, Hestia, Déméter et Héra.

Selon un des anciens mythes sur la naissance de Zeus, Cronos, craignant d'être détrôné par un de ses enfants, les avalait à leur naissance. Zeus fut sauvé par sa mère Rhéa qui le cacha en Crète, où il fut élevé par la nymphe (ou la chèvre) Amalthée qui le nourri de son lait.

On racontait qu'à la mort de cette chèvre, Zeus pris sa peau comme armure : ce fut l'égide, dont il éprouva la puissance, la première fois, lors du combat contre les Titans...

Héra est la plus grande des déesses olympiennes. Elle est la fille de Cronos et de Rhéa, et par conséquent le sœur de Zeus. Comme tous ses frères et sœurs, sauf Zeus, elle fut avalée par Cronos mais rendue à la vie par la ruse de Métis et la force de Zeus.

Héra, disait-on, avait été élevée aux extrémités du monde par Océan et Théthys, auxquels Rhéa l’avait confiée pendant la lutte entre Zeus et les Titans. Elle leur en avait gardé une grande reconnaissance, et, plus tard, lorsque Océan et Théthis se brouillèrent, elle chercha à les réconcilier.

Puis, Héra épousa Zeus dans des noces solennelles. C'était, dit Hésiote, la troisième femme que prenait le dieu en "justes noces". La première était Métis ; puis était venue Thémis. On disait pourtant que l’amour de Zeus et d’Héra était très ancien, et qu’ils s’étaient unis secrètement au temps ou Cronos régnait encore sur l’univers et avant la guerre contre les Titans.

Comme femme légitime du premier parmi les dieux, Héra est la protectrice des épouses. On la représente comme jalouse, violente et vindicative. Souvent, elle est irritée contre Zeus, dont les infidélités lui sont autant d’insultes. Elle poursuit de sa haine non seulement les amantes de Zeus, mais les enfants qu’il leur donne.

Héra intervient dans un grand nombre de légendes : elle persécute Io et suggère aux Curètes de faire disparaître Epaphos, le fils de sa rivale. Elle est à l’origine du destin tragique de Sémélè. Elle frappe de folie Athamas et Ino, pour les punir d’avoir élevé le petit Dionysos, fils illégitime de Zeus et Sémélè. Elle conseille à Artémis de tuer Callisto, que Zeus avait séduite. Elle tente d’empêcher les couches de Léto, et la naissance d’Artémis et d’Apollon, etc.

Zeus est obligé de compter avec elle. Plusieurs fois, il tente de dissimuler ses enfants, pour les soustraire à la colère d’Héra. Pae exemple, il enferme Elara sous la terre, et c’est là qu’elle met au monde Tityos. Il a aussi recours à d’autres ruses, transformant par exemple Dionysos en chevreau.


Héra participa à la lutte contre les Géants. Elle fut attaquée par Porphyrion, qui s’était pris d’un violent désir pour elle. Pendant que le Géant déchirait la robe de la déesse, Zeus le frappa de la foudre et Héraclès l’acheva d’une flèche. De même, Héra fut encore attaquée, plus tard par Ixion, qui désira s’unir à elle. Mais Zeus façonna une nuée qui trompa Ixion, et Héra fut sauvée. Héra apparaît encore protectrice du navire Argo, qu’elle aida à franchir les roches Cyanées et les passes de Charybde et Scylla.

Conditions générales de livraison :

Gratuit en France.
US, Eu 450€ assurance incluse.
D'autre pays, Veuillez nous contacter pour un devis.

Notre maison vous assure la vente d'une tapisserie avec facture et expertise agrée, bien nettoyée, en bon état avec son système de fixation. Si cela devait être nécessaire, nous vous préciserons les travaux qui ont été effectués. Toutes nos tapisseries peuvent vous être présentées à votre domicile en France et pays limitrophes avant votre décision définitive.

Galerie Jabert

Tapisserie