EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Table de salon en acajou moucheté, Travail de Port vers 1750
Table de salon en acajou moucheté, Travail de Port vers 1750 - Mobilier Style Louis XV Table de salon en acajou moucheté, Travail de Port vers 1750 - Antiquités Franck Baptiste Table de salon en acajou moucheté, Travail de Port vers 1750 - Louis XV Antiquités - Table de salon en acajou moucheté, Travail de Port vers 1750
Réf : 61166
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Acajou massif
Dimensions :
l. 41 cm X H. 71 cm X P. 32 cm
Mobilier Table - Table de salon en acajou moucheté, Travail de Port vers 1750 XVIIIe siècle - Table de salon en acajou moucheté, Travail de Port vers 1750 Louis XV - Table de salon en acajou moucheté, Travail de Port vers 1750 Antiquités - Table de salon en acajou moucheté, Travail de Port vers 1750
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
Table de salon en acajou moucheté, Travail de Port vers 1750

Table de salon en acajou massif ouvrant par un abattant découvrant trois compartiments, un petit tiroir sur le coté et possédant un écran amovible orné d’une soierie rose à l’arrière.
Modèle à traverses galbées finement chantournées et sculptées d’enroulements sur les quatre faces, reposant sur des pieds cambrés terminés par des petits sabots de cervidés.
Les pieds réunis par une tablette en entretoise.

Bon état de conservation , petites restaurations aux glissières de l’écran et au piétement.

Soies d’origine. (insolée)

Travail de port d’époque Louis XV, probablement La Rochelle.

Hauteur: 71 cm ; Largeur : 41 cm , profondeur : 32 cm

Notre avis :

Ce type de table volante particulièrement prisé des membres de la noblesse, offrait une double utilisation, Table à Ecrire ou Poudreuse.
En effet bien qu’elle permette d’écrire un petit mot, bien à l’abri de la chaleur derrière l’écran, elle permettait aussi de se poudrer ou de se parfumer, les différents flacons étant conservés dans les compartiments intérieurs alors que le tiroir abritait les plumes et l’encre.
Les rebords du plateau et de l’entretoise « à cuvette » évitaient les chutes accidentelles des différents objets.

Antiquités Franck Baptiste

XVIIIe siècle
Miroir à pare-closes aux valets, Paris vers 1720
Miroir à pare-closes aux valets, Paris vers 1720

Prix : Sur demande

Table Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Petite commode en acajou moucheté, Paris époque Louis XVI » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Table Louis XV, Mobilier.