EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener
Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener - Mobilier Style Louis XVI Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener - Galerie Pellat de Villedon Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener - Louis XVI Antiquités - Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener
Réf : 84020
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Jean-Henri Riesener
Provenance :
France
Materiaux :
Acajou
Dimensions :
l. 81.5 cm X H. 83.5 cm X P. 40 cm
Mobilier Bureau et Secrétaire - Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener XVIIIe siècle - Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener Louis XVI - Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener Antiquités - Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener
Galerie Pellat de Villedon
Galerie Pellat de Villedon

Mobilier, objets d'art et tableaux


+33 (0)1 39 02 14 60
+33 (0)6 07 57 01 20
Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener

Table à gradin en acajou et placage d’acajou reposant sur quatre pieds cannelés réunis entre eux par une tablette d’entrejambe. La ceinture présente un tiroir laissant découvrir une écritoire mobile gainée d’un cuir maroquin vert ainsi qu’un encrier. Le tout est surmonté par un plateau mouluré mis en valeur par un gradin formé de trois tiroirs. Ce dernier est souligné par une moulure en bronze doré. Le meuble est garni de bronzes dorés et ciselés en anneaux de tirage, bagues et chaussons de pieds à roulettes, en entrées de serrure et en macarons feuillagés. Un grillage de protection pour les documents est visible sur les côtés et le fond du meuble.

Estampillée de Jean-Henri Riesener (maître en 1768)

Epoque Louis XVI

Cuir moderne, restaurations d’usage

H. 83,5 x L. 81,5 x P. 40,5 cm



Le bureau à gradin que nous présentons aujourd’hui porte la marque du célèbre ébéniste Jean-Henri Riesener (1734-1806). C’est notamment son ...

Lire la suite

... parcours qu’il faut mettre en lumière pour comprendre quelle place ont eu ses meubles au sein de l’évolution de la production d’art décoratif français.

Ce dernier est d’origine allemande et vient s’installer dans sa jeunesse à Paris. Il entre alors dans un des plus prestigieux ateliers de la capitale : celui de Jean-François Oeben. Sa carrière décolle : il devient un des principaux collaborateurs de l’atelier, puis prend sa direction à la mort de son fondateur en 1763. Par la suite, il épouse la veuve d’leben, François Marguerite, et obtient enfin ses propres lettres de maîtrise : sa réussite est totale. Véritable sacre, il devient même fournisseur attitré de la cour pendant plus de dix ans. Ebéniste au succès considérable, il livre les châteaux royaux, les demeures princières, etc. Pierre Kjellberg le nomme « le maître incontesté du meuble Louis XVI ». Ses meubles témoignent tous d’une qualité de fabrication exceptionnelle. La diversité de son oeuvre est tout à fait remarquable également. Il produit des commodes et des secrétaires abondamment décorés. Il développe de complexes marqueteries et d’élégants bronzes. D’autre part, sa production compte aussi des meubles plus légers et à la sobriété étonnante tel que le prouve notre bureau. Comme ses contemporains, il réalise des petits ouvrages en acajou garnis de peu de bronzes. Ces meubles plus simples sont notamment destinés aux appartements secondaires et plus intimes des commanditaires prestigieux.

Tel que nous l’évoquions, les meubles de Riesener sont d’une extrême qualité. Notre guéridon possède un équilibre dans les lignes parfait et ses bronzes, simples, proposent une qualité et des détails remarquables. De cette manière, Jean-Henri Riesener eut une importante influence sur les artisans de sa génération.

Sources :

Kjellberg (Pierre), Le mobilier français du XVIIIe siècle, Les éditions de l’amateur

Verlet (Pierre), Les meubles français du XVIIIe siècle, PUF

Janneau (Guillaume), Le mobilier français, Vincent Fréal et Cie Editeurs

Galerie Pellat de Villedon

XVIIIe siècle
Plaque en faïence de Delft
Plaque en faïence de Delft

1 550 €

XVIIIe siècle
Presse-papier représentant Bacchus
Presse-papier représentant Bacchus

2 800 €

Bureau et Secrétaire Louis XVI

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Table à gradin en acajou estampillée de Jean-Henri Riesener » présenté par Galerie Pellat de Villedon, antiquaire à Versailles dans la catégorie Bureau et Secrétaire Louis XVI, Mobilier.