EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France
Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France - Collections Style Art nouveau Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France - Bertrand Malvaux Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France - Art nouveau Antiquités - Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France
Réf : 68739
18 000 €
Époque :
XXe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Satin
Collections Militaria - Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France XXe siècle - Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France Art nouveau - Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France Antiquités - Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France
Bertrand Malvaux
Bertrand Malvaux

Armes anciennes et souvenirs historiques


+33 (0)6 07 75 74 63
+ 33 (0)2 40 73 36 00
Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France

Souvenirs du général de division, puis maréchal de france joseph joffre « vainqueur de la marne »,
première guerre mondiale. : Képi de général et dolman.
(vendus en un seul lot composé des références 12773-7, et 12773-3)

dolman-pelisse de général de division joseph joffre, modèle 1871, porté lors de la mission française aux états-unis (1er avril 15 mai 1917), troisième république (1913-1918).
Confectionné en drap satin bleu foncé. Le corsage est doublé en satin de chine noir, les manches de satin crème rayé argent et noir. Il se ferme droit sur la poitrine, le côté gauche s'engageant sous le droit de 50 mm environ, dont 40 mm sont fournis par une bande rapportée qui descend jusqu'à la ceinture, où elle est arrondie. À partir de ce point, le devant suit sa première largeur de coupe jusqu'au bas, où il est arrondi sur un rayon de 40 mm environ. Le collet, confectionné en drap du fond (hauteur 35 mm), est droit, encadré par deux galons en poil de chèvre noir, de 16 mm de largeur. La fermeture s'effectue au moyen de cinq brandebourgs de tresse carrée en poil de chèvre noir de 6 mm de grosseur ; ils forment sur chaque devant cinq rangées faites de quatre brins de ganse réunis. Le brandebourg du haut est posé à 30 mm environ au-dessous de l'encolure, et celui du bas à hauteur de la taille. Ils sont également espacés entre eux et décrivent sur la poitrine des lignes parallèles et légèrement cintrées. Les brandebourgs sont cousus en plein sur la poitrine, les extrémités des brandebourgs opposés à la fermeture se terminent par un trèfle. Des olives guipées, à point de milan, sont fixées à la naissance des trèfles pour former l'encadrement ; chaque extrémité antérieure des brandebourgs du côté gauche présente un œil formant boutonnière, destiné à recevoir l'olive placée à l'extrémité antérieure des brandebourgs correspondant du côté droit. Les devants et les extrémités inférieures du dolman sont encadrés d'un galon dit « à la soubise-hussard », en poil de chèvre de 20 mm de largeur. Trois galons semblables dessinent les deux coutures verticales du dos jusqu'au bas ; sur ces galons, à 150 mm au-dessus du bas, est formée une rosace du même galon ; l'une de ses branches, celle externe, va se perdre à 50 mm sous l'encadrement (mesuré en dedans du triangle) ; l'autre va rejoindre, à la même distance, celle du côté correspondant, pour y former avec elle la pointe d'un v. Sur chaque côté des devants, le dolman-pelisse est pourvu de trois poches, dont une dissimulée par le deuxième brandebourg du haut ; son ouverture, qui est de 150 mm, suit exactement le contour supérieur de ce brandebourg. Les deux autres, sont placées entre la pique dessinée sur les côtés et les extrémités des brandebourgs du bas ; leur ouverture de 160 mm de longueur, est garnie d'un double galon à la soubise. À l'intérieur, à droite et à gauche du vêtement, deux poches dites à portefeuille, d'une profondeur de 180 mm, sont également pratiquées dans la doublure. Dans la poche intérieure de droite est cousue une étiquette du tailleur « rieu - paris » avec inscription à la plume « mr le général joffre le 8 juin 1913/chenu n° 1048 ». Les manches, coupées d'un seul morceau, sont terminées par un parement en pointe, en drap du fond, bordé d'un galon à la soubise-hussard de 20 mm de largeur. La hauteur du parement est de 25 mm, et la hauteur à la pointe de 53 mm. Chaque manche porte un trèfle formé de six brins de poil de chèvre noir, quel que soit le grade de l'officier général ; la plus grande largeur de ce trèfle est de 223 mm ; le sommet s'élève à 510 mm au-dessus du bas de la manche. Sur ce trèfle sont appliquées les sept étoiles en argent massif pour les maréchaux. Ce dolman ne comprend pas de pattes d'épaules.
Parfait état proche du neuf.
France.
Première guerre mondiale.


Képi de joseph joffre général de division commandant un corps d'armée, membre du conseil supérieur de la guerre, commandant en chef des armées, 1910-1916, troisième république.
Coiffe en drap fin garance garnie sur ses quatre angles de trois tresses en passementerie dorée, calotte de même drap encadrée d'une tresse en passementerie dorée et décorée en son centre d'un nœud hongrois composé de trois petites tresses en passementerie dorée. Bandeau en drap noir fin, richement brodé de deux rangées de feuilles de chêne et de leurs fruits, garni dans son pourtour supérieur d'un galon en fils et sequins dorés et d'un galon en passementerie or et d'une soutache argent symbolisant un commandement supérieur. Visière en cuir fort noirci et verni, doublée au revers d'une basane noire, jonc en cuir ciré noir cousu à cheval sur le bord extérieur. La partie supérieure de la visière est bordée d'une tresse dorée le long du bandeau. Bandeau de sudation en cuir fin noir avec ruban de soie écarlate, intérieur de coiffure en satin noir. Hauteur totale avec visière 10,5 cm, hauteur. Du bandeau noir 5,6 cm, hauteur du bandeau garance à l'avant 3 cm, à l'arrière 4,3 cm.
Très bon état de conservation, coiffure jamais nettoyée laissée dans son état d'origine, oxydation d'usage des broderies.
France.
Troisième république.

Conditions générales de livraison :

Tous les objets sont envoyés en recommandés, assurés, soit par La Poste, soit par transporteur express (FEDEX, UPS, DHL…).
Prix sur demande.

Bertrand Malvaux

Militaria Art nouveau

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Souvenirs de Joseph Joffre général de division, puis maréchal de France » présenté par Bertrand Malvaux, antiquaire à Nantes dans la catégorie Militaria Art nouveau, Collections.