EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV.
Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV. - Sièges Style Louis XV Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV. - Antiquités Franck Baptiste Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV. - Louis XV Antiquités - Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV.
Réf : 70219
Prix sur demande
Époque :
XVIIIe siècle
Materiaux :
Hêtre
Dimensions :
l. 62 cm X H. 75 cm X P. 56 cm
Sièges Fauteuil - Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV. XVIIIe siècle - Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV. Louis XV - Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV. Antiquités - Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV.
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV.

Belle suite de trois fauteuils en bois de hêtre finement sculpté.
Les traverses hautes de formes chantournées sont sculptées au milieu d’un rocaille asymétrique centré d’une fleurette et surmonté d’acanthes.
Les épaulements ornés de rinceaux d’acanthes en « queue de cochons » .
Les accoudoirs trés nerveux, sont décorés d’acanthes en partie haute et basse et d’une coquille au raccord des deux.
La traverse basse sculptée du même rocaille asymétrique et d’acanthes en galon, c’est à dire qui bordent et délimitent la traverse.
Les pieds avant à coquilles et chutes de rocailles ressorties, les quatre pieds en escargots surmontés d’acanthes.

Rare état de conservation, sans greffes ni piqûres , cadres d’origine .

Belle qualité de sculpture.

Travail Parisien attribuable à l’atelier de Louis Cresson dit Cresson l’ainé , début du règne de Louis XV vers 1730-1740.


Dimensions :

Hauteur : 75 cm , Largeur : 62 cm , Profondeur : 56 cm

Cette série de sièges illustre la virtuosité des menuisiers parisiens sous le règne de Louis XV. Le début du développement du rocaille asymétrique qui suivit directement le style Régence est ici parfaitement illustré : la sculpture est précise et reprend de manière stylisée le répertoire décoratif rocaille ; des ornements comme les cartouches, coquilles, les rinceaux d'acanthe sont traités d'une manière assez particulière comme celle que l'on retrouve sur certains sièges de René Cresson, dit Cresson l'Ainé, menuisier reçu maître en 1738.
Tout les menuisiers de l’illustre famille Cresson garderont d’ailleurs les mêmes préceptes, que ce soit au niveau des formes ou du décor, rendant leurs productions caractéristiques.
La majorité des sièges de René Cresson ne sont malheureusement pas estampillés, car sa production que l’on peut dater entre 1720 et 1749 est en grande partie antérieure à la promulgation de la loi sur l’obligation d’estampiller qui intervient en 1743 mais ne sera appliqué qu’a partir de 1749.
Vu le style Louis XV trés abouti des quelques rares sièges estampillés connus de René Cresson et considérant le fait que sa marque Cresson l’ainé indique qu’il est déja forcement assez âgé nous pouvons affirmer que seul la production des dernières années de sa vie fût estampillée.

Antiquités Franck Baptiste

Fauteuil Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Série de trois fauteuils cannés en bois de hêtre, Paris ép Louis XV. » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Fauteuil Louis XV, Sièges.