EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Secrétaire à "l'union de Louis XV et de Marie Leszczinska par Teuné
Secrétaire à "l'union de Louis XV et de Marie Leszczinska par Teuné - Mobilier Style Louis XVI
Réf : 86325
48 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Dimensions :
l. 90 cm X H. 139 cm X P. 42 cm
Galerie Pellat de Villedon
Galerie Pellat de Villedon

Mobilier, objets d'art et tableaux


+33 (0)1 39 02 14 60
+33 (0)6 07 57 01 20
Secrétaire à "l'union de Louis XV et de Marie Leszczinska par Teuné

Secrétaire en armoire à pans coupés estampillé de Gaspard Teuné, en acajou, bois de rose, autres essences exotiques et bronze doré, surmonté d’un plateau de marbre brèche d’Alep reposant sur un élégant entablement d’acajou mouluré.

Ce secrétaire ouvre tout d’abord par un tiroir en ceinture marquetée balustres en frise sur fond de bois teinté vert, donnant la dominante chromatique du meuble. En dessous se déploie l’abattant dans un cartouche à la forme géométrique bien néoclassique, encadré par les pans à chutes de fleurs nouées de ruban. L’abattant est orné de trois médaillons, l’un représentant Marie de Pologne, fille de Stanislas Leszczinski, épouse de Louis XV en 1725, le second lui étant symétrique, représente Louis XV à l’époque du mariage. Au centre, le grand médaillon à dallage et architecture idéalisée à l’Antique figure la présentation faite par la Renommée à la princesse de Pologne du portrait du Roi de France en ...

Lire la suite

... médaillon à l’Antique au-dessus d’un autel fumant non moins antiquisant.

Occupant le reste de l’espace de l’abattant, on trouve deux éléments d’architecture de jardin comportant des piédestaux soutenant des vases d’où se développent des volées de marche. Il est tout à fait interessant de rapprocher ces sujets des travaux des ornemanistes contemporains tels que Nathan Boucher et Delafosse, car ils ont proposé des modèles de chenets à raccordement de forme proche.

En partie inférieure, le secrétaire ouvre par deux vantaux où l’on retrouve de nouveau l’influence des ornemanistes contemporains avec deux vases à l’Antique à festons de laurier, qui conservent encore quelque stigmates du goût Rocaille.

Les côtés du meuble sont très habillement marquetés de treillages à rosettes avec une belle gamme chromatique contrastante.

Enfin, il est remarquable de constater que le travail de marqueterie et de placages seuls, suffisent à faire de ce beau secrétaire aux belles proportions un grand meuble de très belle qualité, en dépit de l’absence quasi totale de bronze doré, et pourtant pas un instant le meuble ne semble monotone grâce aux filets de bois sombres et clairs (acajou, buis) rythmant la façade et contrastant avec le find de bois de rose.

François-Gaspard Teuné :
Ce secrétaire est estampillé « F.G. Teuné » sur le tiroir en ceinture et porte le poinçon de contrôle de la Jurande des menuisiers ébénistes (« JME »). Angie Barth a étudié la production de Teuné dans l’Estampille L’Objet d’Art n°362 en octobre 2001.

François-Gaspard Teuné nous apprend-t-elle, naît en 1726. Dans les années 1745-1750, il rejoint l’atelier de son oncle Jean-Baptiste Popsel au Faubourg Saint-Antoine. Le 8 mai 1757, il fait un petit mariage avec une fille de fiacre, mariage dont la simplicité contraste avec le succès à venir de l’ébéniste qui passe maître en 1766 après avoir travaillé avec Popsel et avoir sans doute livré des meubles en sous traitance à Pierre II Migeon.

En 1762, Teuné s’installe rue Traversière, mais rapidement le deux pièces, la boutique et la cour deviennent trop petit pour celui qui doit faire face à des demandes croissantes. Bien intégré à sa corporation, il participe aux inventaires après décès de ses confrères, puis disparait en 1788 des registres corporatifs, sans qu’on puisse savoir encore s’il a fait faillite. La date de décès demeure également inconnue selon Angie Barth.

On connait seulement 60 ouvrages environ estampillés de Teuné, parmi lesquels un rafraîchissoir livré en 1775 pour le comte d’Artois à Versailles et un secrétaire en cylindre de même provenance et actuellement conservé dans les collections royales anglaises. D’un style varié, ces meubles possèdent néanmoins des caractéristiques communes, parmi lesquelles la qualité de la marqueterie.

Epoque Louis XVI
Restaurations d’usage
H. 139 x L. 90 x P. 42 cm

Galerie Pellat de Villedon

XVIIIe siècle
Plaque en faïence de Delft
Plaque en faïence de Delft

1 550 €

XVIIIe siècle
Presse-papier représentant Bacchus
Presse-papier représentant Bacchus

2 800 €

Bureau et Secrétaire Louis XVI

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Secrétaire à "l'union de Louis XV et de Marie Leszczinska par Teuné » présenté par Galerie Pellat de Villedon, antiquaire à Versailles dans la catégorie Bureau et Secrétaire Louis XVI, Mobilier.