EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Vue de Naples avec le Vésuve - Attribué à Salvator Rosa (1615-1673)
Vue de Naples avec le Vésuve - Attribué à Salvator Rosa (1615-1673) - Tableaux et dessins Style Louis XIII Vue de Naples avec le Vésuve - Attribué à Salvator Rosa (1615-1673) - Galerie Meier Vue de Naples avec le Vésuve - Attribué à Salvator Rosa (1615-1673) - Louis XIII
Réf : 88554
48 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 90 cm X H. 75 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Vue de Naples avec le Vésuve - Attribué à Salvator Rosa (1615-1673) XVIIe siècle - Vue de Naples avec le Vésuve - Attribué à Salvator Rosa (1615-1673)
Galerie Meier
Galerie Meier

Tableaux anciens et modernes


+33 (0)6 15 66 28 41
Vue de Naples avec le Vésuve - Attribué à Salvator Rosa (1615-1673)

Huile sur toile
90x75cm
ca. 1631-35
Monogrammé "SR" (note1) sur la fontaine, milieu bas

Salvator Rosa est né à Naples en 1615 et décédé à Rome en 1673 alors âgé de 57ans. Son apprentissage s'est effectué dans l'atelier de l'artiste Falcone, peintre de scènes de batailles. Rosa aide d'ailleurs Falcone à réaliser quelques-unes de ces scènes lui permettant ainsi de progresser. Au début du XVIIème siècle, Naples est peuplée de 300 000 habitants, ce qui en fait la seconde ville la plus importante d'Europe après Paris. Grâce à sa situation géographique, Naples est à cette époque un centre marchand conséquent.

En 1631, le Vésuve entre en éruption. Le jeune Rosa a sans doute connu cet épisode dramatique, puisqu’il part en 1634 pour Rome pour revenir brièvement dans sa ville natale en 1636. De nombreux allers et retours entre Florence, Rome et Naples à partir de 1639 marquent la peinture de Rosa et permettent de délimiter ses évolutions picturales. ...

Lire la suite

... Par exemple, entre 1639 et 1649, sa peinture reste encore proche de la vision naturaliste de son maître Falcone. Cependant, on note un rapprochement auprès des artistes romains bamboccianti, eux-mêmes inspirés par les artistes des Pays-Bas alors présents à Rome.

Sur notre tableau, la présence des fumerolles ainsi que la lave refroidie visibles par des traces noires sur les pentes du volcan témoignent d'une éruption récente. L'éruption du Vésuve en 1631, débutée le 16 décembre 1631 et terminée vers le 31 janvier 1832, est une éruption plinienne qui, en termes de morts, de destructions et de puissance, est la plus importante depuis celle de 79. Elle marque la fin d'une période de repos du volcan d'environ soixante ans et le retour à une activité plus soutenue. Le bilan humain est lourd puisque quelque 4 000 morts sont recensés et 6 000 têtes de bétail ont péri.

Les populations ayant eu le temps de fuir l'éruption ne sont pas toujours bien accueillies car contrairement à ce que montrent les nombreuses gravures d'époque; les Napolitains ont surtout empêché leur passage et défendu l'accès à la ville, elle-même touchée par les retombées de cendre transformées en boue par les pluies émises .

La phase éruptive qui dure toute la journée du 17 décembre 1631 laisse un paysage métamorphosé que découvrent les habitants le matin du 18 décembre: le Vésuve a perdu 168 mètres d'altitude, le diamètre de son cratère est passé de 600 à 1 600 mètres, les pentes du volcan sont désormais dépourvues de toute végétation brûlée et recouverte de cendre et de lave, la topographie de tout le littoral de la baie de Naples est bouleversé, plusieurs villes et villages sont détruits.

Nombre de ses peintures adoptent un point de vue au fond d’une vallée. Il aime y intégrer des personnages; souvent un petit groupe de soldats isolé au premier plan qui s'affairent à jouer ou discuter.

Rosa est un peintre de paysage qui, déjà à son époque, fait preuve d’une certaine notoriété.

Filippo Baldinucci (1625-1697), historien de l’art florentin, le considère comme artistiquement supérieur au peintre français Gaspard Dughet (1615-1675). Avec ce dernier, Rosa n’a jamais eu de bonnes relations et semblaient être en compétition. Effectivement, Dughet avait un cercle de mécènes et un soutien financier plus important que Rosa. La jalousie était donc de mise. Ici, nous ne pouvons pas parler d’une œuvre de collaboration bien que certains points les rapprochent, comme le type de paysage, le traitement du ciel ou la végétation [voir image ci-dessous]

Nous pouvons logiquement en déduire qu’il s’agit là d’une œuvre de jeunesse de Salvator Rosa, réalisée autour de 1632-1633.

Il s'agit d'une peinture exceptionnelle pour deux raisons: il s'agit d'une œuvre de jeunesse de Salvator Rosa, rare sur le marché et la représentation de Naples avec le Vésuve encore en activité est unique en son genre.

Prix : nous consulter.

Note1: Le monogramme "SR "invisible sous le vernis oxydé et les repeints anciens est apparu après nettoyage et l'élimination des repeints.

Galerie Meier

<   XVIe siècle
Vierge de Trapani - XVè/XVIe siècle
Vierge de Trapani - XVè/XVIe siècle

15 000 €

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Vue de Naples avec le Vésuve - Attribué à Salvator Rosa (1615-1673) » présenté par Galerie Meier, antiquaire à Versailles dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.