EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Saint Jean-Baptiste dans un paysage - École Italienne du XVIIe siècle
Saint Jean-Baptiste dans un paysage - École Italienne du XVIIe siècle - Tableaux et dessins Style Saint Jean-Baptiste dans un paysage - École Italienne du XVIIe siècle - Galerie FC Paris Saint Jean-Baptiste dans un paysage - École Italienne du XVIIe siècle -
Réf : 95271
VENDU
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 117 cm X H. 94 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Saint Jean-Baptiste dans un paysage - École Italienne du XVIIe siècle XVIIe siècle - Saint Jean-Baptiste dans un paysage - École Italienne du XVIIe siècle  - Saint Jean-Baptiste dans un paysage - École Italienne du XVIIe siècle
Galerie FC Paris
Galerie FC Paris

Tableaux anciens et sculptures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)6 26 62 14 87
Saint Jean-Baptiste dans un paysage - École Italienne du XVIIe siècle

Huile sur toile
Présentée dans un beau cadre en bois mouluré noir et motifs or dans les angles et le centre.
Dimensions totales : 94 x 117 cm. La toile : 72 x 97 cm

Notre tableau représente le jeune Saint-Jean Baptiste dans un paysage, il est assis sur un rocher tenant un agneau (en rapport avec l’Agneau Mystique). Derrière lui, sa houlette de berger en forme de croix avec un phylactère enroulé à son sommet est posée au milieu de plantes sauvages.
Le peintre nous montre ici un jeune homme au corps dessiné, légèrement couvert d’une peau de mouton et d’une pièce d’étoffe rouge. Son beau visage imberbe avec ses cheveux bouclés est empreint d’une certaine sensualité.
Dans les lointains et en contre-bas, probablement la ville de Rome.
Saint-Jean est le patron de plusieurs villes : Turin, Gênes et Florence, par exemple. A Rome, la basilique Saint-Jean-de-Latran lui est consacrée.

Cette belle toile que nous pouvons dater du troisième tiers du XVIIème ...

Lire la suite

... siècle a été peint par l’atelier de Sebastiano Ricci (né le 1er août 1659 à Belluno, en Vénétie et mort le 15 mai 1734 à Venise) Peintre italien baroque de la fin du XVIIème et du début du XVIIème siècle.
Après avoir étudié à Venise auprès de Mazzoni et de Cervelli, il se rend à Bologne près de Del Sole. Appelé à Parme par le duc Ranuccio Farnèse, il y laisse des œuvres (Scènes de l'histoire romaine) d'esprit nettement bolonais. En 1685-1687, il décore à fresque l'oratoire de la Madonna del Serraglio, près de Parme ; il se montre lié aux formes élégantes et maniérées, de type classicisant, mais sa couleur veloutée et nuancée dénonce un net rappel de Corrège.
Il est ensuite à Rome, où la connaissance des grands décorateurs, Pietro da Cortona et Baciccio, joue un rôle essentiel dans son évolution ; ses formes se font plus fluides et plus souples (plafond de la sacristie des S.S. Apostoli).
Après un séjour à Milan, Ricci est de retour en Vénitie au début du XVIIIème. Sa culture s'est élargie, mise à jour, " modernisée ". C'est à cette époque qu'il acquiert la connaissance fondamentale de la peinture de Véronèse, qui le conduit à éclaircir les couleurs et à rechercher des gammes toujours plus lumineuses dans la juxtaposition des tons bleu et blanc. Certaines des toiles aux teintes claires, conservées à l'université de Parme, datent de cette période…

Conditions générales de livraison :

Nous organisons la livraison dans le monde entier. Un devis vous sera établi lors de votre achat. Veuillez nous consulter.

Galerie FC Paris

Tableaux XVIIe siècle