EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Saint Christophe en bois - Autriche - fin XVIIe / début XVIIIe siècle
Saint Christophe en bois - Autriche - fin XVIIe / début XVIIIe siècle - Sculpture Style Saint Christophe en bois - Autriche - fin XVIIe / début XVIIIe siècle - Galerie Alexandre Piatti Saint Christophe en bois - Autriche - fin XVIIe / début XVIIIe siècle - Antiquités - Saint Christophe en bois - Autriche - fin XVIIe / début XVIIIe siècle
Réf : 78429
8 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Giovanni Giuliani (entourage de)
Provenance :
Autriche
Materiaux :
Bois de mélèze
Dimensions :
l. 36 cm X H. 82 cm X P. 23 cm
Sculpture Sculpture en Bois - Saint Christophe en bois - Autriche - fin XVIIe / début XVIIIe siècle XVIIIe siècle - Saint Christophe en bois - Autriche - fin XVIIe / début XVIIIe siècle  - Saint Christophe en bois - Autriche - fin XVIIe / début XVIIIe siècle Antiquités - Saint Christophe en bois - Autriche - fin XVIIe / début XVIIIe siècle
Galerie Alexandre Piatti
Galerie Alexandre Piatti

Objets d'art, sculptures et mobilier Haute Epoque


+33 (0)6 70 95 38 06
+33 (0)1 40 20 94 90
Saint Christophe en bois - Autriche - fin XVIIe / début XVIIIe siècle

Réalisée en Autriche entre la fin XVIIe et le début XVIIIe siècle, cette sculpture en bois de mélèze représentant saint Christophe est attribuée à l’entourage de l’artiste Giovanni Giuliani.
Une vive expression se dégage de cette sculpture. Cet aspect est caractéristique du baroque italien qui, à la fin du XVIIe siècle, avait gagné l’ensemble de l’art européen. La virtuosité du travail du bois offre à l’artiste l’occasion de créer un réel effet de mouvement à la fois par le contrapposto du saint et la précision accordée au plis de son habit. Le résultat de cette vivacité plastique est une forme sinueuse qui traduit parfaitement la tendance esthétique de l’art européen à cette époque.


La figure de saint présentée est celle de saint Christophe, patron des voyageurs. Ce saint martyr serait mort sous l’empereur Dèce (248-251) en Lycie. L’iconographie la plus diffuse de saint Christophe est celle présentée dans cette sculpture, ...

Lire la suite

... c’est-à-dire un homme portant un enfant sur ses épaules, se reposant sur un bâton avec un pied dans l’eau, en lien avec l’épisode au cours duquel il fait traverser une rivière au Christ. Or cette représentation n’était pas connue par l’iconographie byzantine, qui le représentait seulement comme un martyr, mais n’avait pas prêté attention au jeu de mots de son nom. En effet, son nom vient des mots grecs Khristos (Christ) et phorein (porter), Christophe peut donc être entendu comme le « Porte Christ ». C’est seulement au XIIe siècle qu’apparaissent les premières représentations du saint portant le Christ, principalement dans le Sud Tyrol. Pourtant la représentation du saint ne correspond pas encore à son iconographie populaire, en effet, il est montré statique, sur la terre ferme, tenant un christ adulte dans ses bras, sans référence de la traversée de la rivière. Cette version finale n’apparait dans la littérature hagiographique qu’à partir de la seconde moitié du XIIIe siècle, notamment sous l’impulsion de la version de la Légende dorée de Jacques de Voragine (1261-66). Engendrant alors une nouvelle iconographie de St Christophe, non plus présenté comme un jeune martyr tenant un christ adulte, mais comme un grand homme traversant la rivière avec le Christ enfant sur ses épaules. C’est donc cette iconographie, fidèle aux textes, qui fut conservée et privilégiée, comme le prouve notre sculpture.

Il est difficile de ne pas remarquer la pluralité des influences artistiques qui se confrontent au sein de cette sculpture, celle-ci pourrait se résumer ainsi : la rencontre de la plastique baroque italienne et de l’esthétique autrichienne. Cette fusion est due à Giovanni Giuliani (1664 - 1744). Né à Venise, il s’installe définitivement en Autriche en 1690 où il contribue à l’apport du baroque italien. Sa formation et son lieu de production réunis, cet artiste crée un style emprunt de mouvement et d’expression qui lui est personnel et qui marqua ses confrères contemporains. Notre sculpture témoigne de ce style et de l’appropriation de ce dernier par l’entourage de Giovanni Giuliani.

Conditions générales de livraison :

Pour chaque souhait d'acquisition, des frais de conditionnement et d'envoi sont à rajouter au montant de l'objet d'art.

L'envoi peut être réalisé en France, en Europe et à l'international.

Galerie Alexandre Piatti

Sculpture en Bois