EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Ruines antiques avec arsenal - Leonardo Coccorante et atelier (1680-1750)
Ruines antiques avec arsenal - Leonardo Coccorante et atelier (1680-1750) - Tableaux et dessins Style Ruines antiques avec arsenal - Leonardo Coccorante et atelier (1680-1750) - Galerie FC Paris Ruines antiques avec arsenal - Leonardo Coccorante et atelier (1680-1750) -
Réf : 98054
12 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 122 cm X H. 97 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Ruines antiques avec arsenal - Leonardo Coccorante et atelier (1680-1750) XVIIe siècle - Ruines antiques avec arsenal - Leonardo Coccorante et atelier (1680-1750)  - Ruines antiques avec arsenal - Leonardo Coccorante et atelier (1680-1750)
Galerie FC Paris
Galerie FC Paris

Tableaux anciens et sculptures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)6 26 62 14 87
Ruines antiques avec arsenal - Leonardo Coccorante et atelier (1680-1750)

Huile sur sa toile d’origine (toile dite Romaine)

**Les petits points blancs sont des reflets dus à la photo, et non-visibles au naturel.

Présenté dans son cadre d’époque en bois mouluré et doré, modèle dit « Salvator Rosa »

Dimensions totales : 97 x 122 cm. La toile seule : 75 x 100 cm.

Sur notre tableau, le peintre a choisi de représenter comme à son habitude, un édifice antique. Il s’agit probablement d’un arsenal militaire où s’affairent sur la gauche des forgerons, nous pouvons voir des canons, une ancre de marine et des barils de poudre.
La scène est éclairée puissamment par une forte lumière d’un soleil couchant formant des ombres très marquées et induisant un effet des plus décoratif.

Leonardo Coccorante (Naples, 8 novembre 1680 - Naples, 1750) est un peintre napolitain préromantique du début du XVIIIème siècle connu pour une peinture fine et détaillée représentant des paysages imaginaires avec des ruines antiques et des ...

Lire la suite

... architectures classiques.
Il place souvent ses personnages au premier plan afin de mettre en évidence l'énormité des ruines. Coccorante est classé comme un peintre de vues (veduta).

Il débuta dans l’atelier de Jan Frans van Bloemen, dit L’Orizzonte (1662-1749), où il s’initia à la peinture de paysage. Il fut ensuite l’élève d’Angelo Maria Costa (1670-1721), puis de Gabriele Ricciardelli, un peintre vedutiste actif entre 1741 et 1777.

Ses œuvres sont rarement signées et datées ou précisément documentées.

Il reçut malgré tout un certain nombre de commandes royales qui permettent de retracer son évolution. Il exécuta notamment des dessus-de-porte pour les palais de Naples et de Caserte, en 1738, à l’occasion du mariage de Charles de Bourbon avec Marie-Amélie de Saxe. Il exécuta également, l’année suivante, deux tableaux, Vue de Naples vue de Calascione et Le Palais des Regi Studi, aujourd’hui conservés dans une collection particulière napolitaine.

Coccorante s’intéressa beaucoup aux effets atmosphériques, tempêtes, naufrages, ou clairs de lune, comme dans les très belles Ruines au bord de la mer, effet d’orage du musée de Grenoble, annonçant les recherches des grands paysagistes tels que Vernet.

Ses architectures monumentales sont parfois animées de scènes bibliques ou mythologiques, comme dans les Ruines avec le Christ et la femme adultère du musée de Copenhague.

Dans les années 1745-1750, Coccorante revint à des vues de Naples et de ses environs plus réalistes, dans la tradition des Vedute de son maître Costa, probablement destinées aux voyageurs du Grand Tour.

Il travailla parfois en collaboration avec des peintres spécialisés dans les figures, qui venaient animer ses compositions.

Très bel état de conservation ! Vendu avec facture & certificat

Conditions générales de livraison :

Nous organisons la livraison dans le monde entier. Un devis vous sera établi lors de votre achat. Veuillez nous consulter.

Galerie FC Paris

Tableaux XVIIe siècle