EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Régulateur Astronomique d’époque Louis XV, avec équation du temps
Régulateur Astronomique d’époque Louis XV, avec équation du temps - Horlogerie Style Louis XV Régulateur Astronomique d’époque Louis XV, avec équation du temps - Gallery de Potter d'Indoye
Réf : 85356
118 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Jean-Louis Bouchet - Adrien-Jérôme Jollain
Provenance :
France, Paris vers 1765
Materiaux :
Placage de bois de rose et d'amarante, bronze doré
Dimensions :
l. 57 cm X H. 214 cm X P. 27 cm
Horlogerie Horloge de Parquet - Régulateur Astronomique d’époque Louis XV, avec équation du temps XVIIIe siècle - Régulateur Astronomique d’époque Louis XV, avec équation du temps
Gallery de Potter d'Indoye
Gallery de Potter d'Indoye

Mobilier, objets d'art et tableaux du XVIII et du 1er Empire


+32 475753000
+3292524020
Régulateur Astronomique d’époque Louis XV, avec équation du temps

Le mouvement par Jean- Louis Bouchet, la caisse estampillé d'Adrien-Jérôme Jollain.
En placage de bois de rose et d'amarante, ornementation de bronze ciselé et doré, le corps de forme violonée, à décor de feuilles d'acanthe, présentant trois cadrans, le cadran supérieur indiquant notamment les heures et le calendrier, sa partie centrale squelette signé Bouchet AP, orné sur l'anneau extérieur des signes du Zodiaque peints en polychromie, le second cadran indiquant le temps universel et le calendrier, le troisième cadran indiquant les phases lunaires et solaires, le mouvement sonnant les quarts d'heure sur deux carillons et les heures sur un seul, estampillé à l'arrière deux fois SJ Jollain,

pour Adrien-Jérôme Jollain, reçu Maître en 1763.


JEAN-LOUIS BOUCHET
horloger du Roi pour le château de Bellevue en 1769 et actif rue Saint-Martin à Paris en 1789.
D'abord apprenti chez Pierre Gilles l'Aîné, puis chez Antoine-Charles Caron, Jean Louis Bouchet ( ...

Lire la suite

... 1737-1792) devint l'Horloger du Roi et fit plusieurs livraisons au Garde Meuble. il fut charge de la maintenance des pendules du château de Bellevue sous Louis XV. Bouchet est considéré comme l'un des premiers à créer des pendules squelette à complications comme en témoigne notre régulateur et l'on sait qu'il en livra à Louis XV en 1769.

Le château Bellevue pour lequel Bouchet travailla est un château du XVIIIe siècle qui a été construit pour Madame de Pompadour à Meudon (Hauts-de-Seine), sur les bords du plateau surplombant la Seine.

Le château de Bellevue, où Bouchet était l'horloger, a été occupée par Madame de Pompadour (Paris, le 29 Décembre, 1721 - Versailles, le 15 Avril, 1764), puis à partir de 1745 Marquise de Pompadour.

Elle était l'une des plus célèbres maîtresses du roi Louis XV.
Elle aimait beaucoup les pendules et régulateurs et aimait se faire peindre à côtes d'elles
Il est pas improbable que cette horloge à appartenue à Madame de Pompadour.

Meudon était à l’époque le centre de l'horlogerie et de la cartographie et les indications sur le cadran des données astro-cartographique affiché sur le régulateur s’appliquent à cet endroit.

Le calcul effectué par le restaurateur de pendules Bernard Meier démontrent que les indications sur le cadran comme le temps du monde, le temps solaire le vrai et le temps du lever et le coucher du soleil, s' appliquent seulement et exactement pour le château de Meudon.

Son travail peut être admirée au Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg et aux Archives Nationales, Paris. Ayant travaillé comme compagnon de Pierre Gille l'Aîné et Antoine-Charles Caron, Bouchet a été reçu comme un maître-horloger en 1762. Quatre ans plus tard, il a été établi à la rue Saint-Denis, par 1772 de la rue Montmartre et en 1778 à la rue Bourg l'Abbé. Il a ensuite déménagé à nouveau en 1781 et était à la rue Meslée, deux ans plus tard à la rue Saint-Martin, puis en 1789 à la rue salle-au-Comte. En plus de Jollain, Bouchet utilisé cas par d'autres fabricants fines telles que Philippe Caffiéri, les Osmonds, Balthazar Lieutaud, JN. Clavelle et Jean Hauré; en plus de ses cadrans ont été fournis par Joseph coteau et Edme-Portail Barbichon et ses ressorts en Trabant.

JEROME JOLLAIN (Maitre en 1763 d. 1788)
Issu d'une famille d'horlogers connue principalement pour ses caisses à pendules , Jérôme jollain était établi au cloître saint-Jan-de Latran. Un régulateur par Jollain est illustré dans P. Kjellberg, Le Mobilier Français du XVIII. Siècle, Paris, 1989, P.445.

Gallery de Potter d'Indoye

Horloge de Parquet Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Régulateur Astronomique d’époque Louis XV, avec équation du temps » présenté par Gallery de Potter d'Indoye, antiquaire à Melle dans la catégorie Horloge de Parquet Louis XV, Horlogerie.