EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Quiringh Gerritsz van Brekelenkam (c.1622/30–c.1669/79) - Un ivrogne endormi
Quiringh Gerritsz van Brekelenkam (c.1622/30–c.1669/79) - Un ivrogne endormi - Tableaux et dessins Style Quiringh Gerritsz van Brekelenkam (c.1622/30–c.1669/79) - Un ivrogne endormi - White Rose Fine Art Quiringh Gerritsz van Brekelenkam (c.1622/30–c.1669/79) - Un ivrogne endormi -
Réf : 90434
12 500 €
Époque :
XVIIe siècle
Dimensions :
l. 19.8 cm X H. 24.1 cm
Tableaux et dessins  - Quiringh Gerritsz van Brekelenkam (c.1622/30–c.1669/79) - Un ivrogne endormi XVIIe siècle - Quiringh Gerritsz van Brekelenkam (c.1622/30–c.1669/79) - Un ivrogne endormi  - Quiringh Gerritsz van Brekelenkam (c.1622/30–c.1669/79) - Un ivrogne endormi
White Rose Fine Art
White Rose Fine Art

Peintures et dessins anciens


+ 31 629514501
Quiringh Gerritsz van Brekelenkam (c.1622/30–c.1669/79) - Un ivrogne endormi

Quiringh Gerritsz van Brekelenkam (Zwammerdam c. 1622/30 - c.1669/79 Leiden)

Un ivrogne endormi

Signé avec le monogramme 'QVB' (en bas à gauche)

Huile sur panneau, 24,1 x 19,8 cm (9,5 x 7,8 pouces) ; présentée dans un cadre moderne en bois d'ébène du modèle du XVIIe siècle.

Provenance
Prof. Dr. Hans Georg Stehlin (1870-1941), paléontologue, et par descendance.

***

Quiringh van Brekelenkam est probablement né à Zwammerdam, près de Leyde, un peu après 1622.1 Il a épousé Maria Jansdr Charlé. Van Brekelenkam a été formé dans l'atelier de Gerrit Dou (1613-1675), l'un des peintres les plus célèbres du Siècle d'or, qui était lui-même le premier élève de Rembrandt.

Dès 1648, Brekelenkam était actif en tant que maître indépendant et, cette année-là, il était l'un des cofondateurs de la guilde des peintres de Saint-Luc à Leyde. Ses dernières œuvres connues sont datées de 1669, et on pense qu'il est mort quelque temps après, bien que ...

Lire la suite

... l'année exacte de sa mort ne soit plus connue.

Comme son maître Dou, Brekelenkam s'est spécialisé dans les scènes de genre, avec des représentations tirées de la vie quotidienne. Ces scènes ont été peintes pour la première fois en Flandre au XVIe siècle par Pieter Bruegel et son cercle, mais le sujet s'est fortement développé au XVIIe siècle dans les Pays-Bas septentrionaux.

De nombreux tableaux de Brekelenkam comportent plusieurs personnages - les œuvres à personnage unique, comme celle-ci, sont beaucoup plus rares. En raison de leur concentration sur une seule figure, elles sont plus personnelles et intimes que ses autres œuvres, ce qui est particulièrement le cas de ce tableau. Les œuvres de Brekelenkam se trouvent dans de nombreux grands musées du monde, notamment la National Gallery et la Dulwich Picture Gallery de Londres, le Kunstmuseum de Bâle et le Musée Pouchkine de Moscou. Notre œuvre peut par exemple être comparée au Piège à souris de Brekelenkam conservé au Rijksmuseum d'Amsterdam, qui est daté de 1660 (dernière fig.).2 Les deux tableaux partagent la même approche intime et la tonalité brune est également comparable. Les deux tableaux partagent la même approche intime et la tonalité brune est également comparable. Le maniement libre du pinceau par Brekelenkam peut être magnifiquement observé dans ce tableau charmant et parfaitement conservé.

WWW.WHITEROSEFINEART.COM

1. Pour l'artiste, voir Angelika Lasius, Quiringh van Brekelenkam, Doornspijk 1992.
2. Panneau, 18,5 x 16,5 cm, monogrammé et daté 'Q.B. 1660', inv. no. SK-A-62 ; P.J.J. van Thiel, All the paintings of the Rijksmuseum in Amsterdam, Amsterdam 1976, p. 149, repr.

White Rose Fine Art

Tableaux et dessins