EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait de Marie de Rohan, vers 1620 - Entourage de Daniel Dumonstier
Portrait de Marie de Rohan, vers 1620 - Entourage de Daniel Dumonstier - Tableaux et dessins Style Louis XIII Portrait de Marie de Rohan, vers 1620 - Entourage de Daniel Dumonstier - Antiquités Promenade
Réf : 77845
11 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 75 cm X H. 86 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Portrait de Marie de Rohan, vers 1620 - Entourage de Daniel Dumonstier
Antiquités Promenade
Antiquités Promenade

Mobilier et Objets d'Art de la Haute Epoque au XVIIIe


+33 (0)1 39 78 73 92
+33 (0)6 64 42 84 66
Portrait de Marie de Rohan, vers 1620 - Entourage de Daniel Dumonstier

Le portrait présumé de Marie de Rohan, duchesse de Chevreuse, en habit de veuve suite au décès de son époux, le duc de Luynes en 1621.
Notre œuvre représente la duchesse, assise de trois quarts, la tête tournée vers le spectateur, le visage serein esquissant un demi sourire.
Elle est coiffée a la monde des années 1620, les cheveux blonds bouclés peignés, réunis dans un chignon flottant à l’arrière. Malgré la sobriété du costume, un rang de perles joint par un ruban rouge agrémente sa coiffure.
Elle porte au cou une très large fraise de dentelle blanche, qui entoure sa tête et met en valeur la délicatesse de sa peau et son teint frais. Elle est vêtue d'un chemisier blanc, et par dessus une robe de soie noire aux manches bouffantes et entrecoupées, sa taille très serrée contrastant avec l'amplitude de la fraise. L'échancrure de sa robe est ornée d'un élégant et sobre nœud en soie noire, sans doute dû a son deuil.

Doté d'un éclairage puissant, ...

Lire la suite

... notre tableau déploie une palette réduite dominée par le blanc de la fraise et le noir de la robe, créant ainsi de forts contrastes et des zones d'ombre. Les touches de couleur rouge du ruban et des lèvres du modèle ressortent intensément sur ce fond monochrome.
Influence de Frans Pourbus est évidente dans ce portrait sobre par sa palette, mais riche par des nombreux détails du costume qui donnent de l'importance au modèle se détachant sur un fond gris-vert. Néanmoins la rigidité de posture et le caractère ostentatoire sont adoucis par une finesse et délicatesse d’exécution typiquement française. Cette sensibilité sans flatterie de notre artiste rend le modèle plus touchant et vivant.
Malgré un relatif manque d'information sur des portraitistes français du début du XVIIeme, nous pouvons tout de même nous rapprocher de Daniel Dumonstier, dessinateur français connu surtout pour ses œuvres remplies d'un fort réalisme psychologique.


Ecole Française, vers 1620
Entourage de Daniel Dumonstier (1574–1646)
Huile sur toile , dimensions : h. 60 cm, l. 49 cm
Présenté dans un cadre en bois noirci et moulure de style flamand, dimensions avec le cadre : h. 86 cm, l. 75 cm

Marie de Rohan, née en 1600,  fille de Hercule de Rohan, duc de Montbazon et de Madeleine de Lenoncourt, est une femme de la noblesse française réputée surtout pour son grand charme et ses nombreuses intrigues politiques.
Mariée en 1617 au duc Charles de Luynes, favori de Louis XIII, elle le suit avec une grande efficacité. L'année suivante, elle est nommée surintendante de la Maison d'Anne d'Autriche et chef de son Conseil. Elle se lie avec la reine, dont elle devient l'inséparable amie. La semi-disgrâce de Luynes, puis sa mort en 1621 n'entraînent sa veuve qu'à se retirer provisoirement de la Cour.
Décidée à rétablir sa position, elle se remarie avec son amant Claude de Lorraine en 1622 à Paris et réintègre la cour.
Mêlée a des nombreuses intrigues de la cour, dont voici la liste non exhaustive:
l'affaire Buckingham (1623-1624) dont elle est l'instigatrice avec son amant, le Comte de Holland.
la conspiration de Chalais organisée par son amant, le comte de Chalais en 1626.
négociations avec le duc de Lorraine et l'Espagne menée par son amant Charles de l'Aubespine, marquis de Châteauneuf en 1633.
échanges secrets de correspondances entre Anne d'Autriche et l'Espagne en 1637.
la conspiration du comte de Soissons en 1641.
la cabale des Importants contre Mazarin en 1643.
Réputée féroce dans ses complots politiques, elle est plusieurs fois chassée de la Cour mais revient à chaque fois.
Après la mort de Louis XIII, Anne d'Autriche assure la régence avec Mazarin et la duchesse de Chevreuse perd tout pouvoir.
Elle prend alors le parti de la Fronde et, durant les années suivantes, intrigue pour assurer la fortune de sa famille. Elle fait notamment épouser à son petit-fils, Charles de Luynes, la fille de Jean-Baptiste Colbert, l'homme le plus influent de l'époque après Louis XIV.
En 1679, à 79 ans, elle se retire dans un couvent à Gagny pour y mourir loin de sa famille.

Daniel Dumonstier a été le plus célèbre des portraitistes « aux crayons » sous Henri IV et Louis XIII, dans la tradition des Clouet. Tous les Grands venaient à Paris pour se faire portraiturer par « le plus grand crayonneur de l’Europe». Il a laissé un témoignage iconographique exceptionnel des principaux acteurs de cette époque.

Antiquités Promenade

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Portrait de Marie de Rohan, vers 1620 - Entourage de Daniel Dumonstier » présenté par Antiquités Promenade, antiquaire à Cormeilles en Parisis dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.