EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730
Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730 - Tableaux et dessins Style Louis XV Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730 - Galerie Pellat de Villedon Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730 - Louis XV Antiquités - Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730
Réf : 74615
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Toile peinte
Dimensions :
l. 133 cm X H. 166 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIIe siècle - Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730 XVIIIe siècle - Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730 Louis XV - Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730 Antiquités - Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730
Galerie Pellat de Villedon
Galerie Pellat de Villedon

Mobilier, objets d'art et tableaux


+33 (0)1 39 02 14 60
+33 (0)6 07 57 01 20
Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730

Portrait de Louis de Bourbon, Roi de France sous le nom de Louis XV, d'après le portrait peint par Jean-Baptiste van Loo alors que le Roi avait l'âge de 15 ans. Début de l'époque Louis XV, vers 1725-1730. Cadre postérieur (dorure sur argenture). Dim. cadre inclus: 166 x 133 cm.

Jean-Baptiste van Loo, né à Aix-en-Provence en 1684, et mort dans la même ville en 1745, est un peintre né et élevé dans une dynastie d'artiste originaires des Pays-Bas.

Auteur de nombreux portraits pour la Surintendance des Bâtiments du Roi, tableaux d'histoire et de cinq plafonds. Il est le frère de Carle van Loo, qui est aussi son disciple. Au nombre de ses disciples, on compte Jean-Siméon Chardin.

Jean-Baptiste van Loo rentre à Aix les dernières années de sa vie.

A la fin de 1723, Charles Parrocel choisit van Loo pour réaliser un portrait de Louis XV (son seul visage). Ce portrait doit servir à Parrocel pour un portrait équestre du Roi.

Deux ans plus tard en 1725, J.B. Van Loo se voit confier la charge d'un portrait en pied et en armure du Roi. C'est le premier portrait officiel du Roi en pied après la figure réalisée par Rigaud en costume de sacre. Il est flagrant que le visage de 1723 est repris pour la composition. Il le sera au moins jusqu'en 1729.

Le portrait satisfait le Roi et est largement copié par van Loo et son atelier, comme le précise Dézallier d'Argenville. L'une des répliques, par Van Loo, est conservée au château de Versailles. Une autre est commandée pour le cardinal de Polignac à Rome, etc.

Notre exemplaire, présente de larges similitudes avec l'exemplaire de Versailles. Cependant le cadrage est à mi-corps, resserré, et pour mettre en avant les regalia, la couronne du sacre de Louis XV est déplacée sur le côté de la composition. Elle n'est plus placée sous le bâton de commandement.

La pose de Louis XV reprend celle de Louis XIV par Rigaud en 1701, dont semble s'inspirer le portraitiste.

Dès 1729, van Loo modifie son portrait pour une nouvelle commande. La console de bois doré est recouverte d'un ample drap. Le visage date toujours de 1723. Mais ce second portrait devient le portrait officiel du Roi de France. Notre copie est donc probablement antérieure à 1729-1730.

Auteur du portrait ?
Qui est l'auteur de cette reprise de la toile de van Loo? Van Loo et son atelier? Ou un artiste copiste de la Surintendance des Bâtiments du Roi tel que Stiémart ?

Difficile de le savoir. Cependant la qualité de cette reprise très proche de l'original, et le travail de David Beaurain, tant que de Claire Aubaret sur les copiste du cabinet des tableaux, nous laissent à penser qu'il s'agit d'une reprise par l'un de ces copistes, qu'il fût de l'atelier de van Loo ou qu'il fut directement dépendant du cabinet des copistes.

Ce tableau de commande a très probablement été réalisé pour être ensuite déposé dans une administration royale, chez un diplomate, ou pour être offert à un proche de la famille royale ayant sollicité une copie. Notre exemplaire a été retrouvé en Toscane.

Sur ce grand portrait, la trame a été reprise au dos et cousue sur une bande verticale de 10 cm environ, qui donne la trace visible sur les photographie. La toile a été restaurée, le vernis allégé, le cadre restauré.

Sources:

Claire Aubaret

« Les copistes du Cabinet des tableaux de la surintendance des Bâtiments du roi au XVIIIe siècle », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles [En ligne], Articles et études, mis en ligne le 18 décembre 2013, consulté le 24 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/crcv/12223 ; DOI : 10.4000/crcv.12223

David Beaurain
"Les portraits de Louis XV par Jean-Baptiste Vanloo: Genèse et chronologie", Zeitschrift für Kunstgeschichte, 68. Bd., H. 1 (2005), pp. 61-70,: Deutscher Kunstverlag GmbH Munchen Berlin. URL: https://www.jstor.org/stable/20474278?seq=1#page_scan_tab_contents

Galerie Pellat de Villedon

XVIIe siècle
Portrait en pied d’une élégante
Portrait en pied d’une élégante

14 800 €

Tableaux XVIIIe siècle Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Portrait de Louis XV, d'après J.-B. van Loo, vers 1725-1730 » présenté par Galerie Pellat de Villedon, antiquaire à Versailles dans la catégorie Tableaux XVIIIe siècle Louis XV, Tableaux et dessins.