EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait du Chevalier Traiano Bobba & ses enfants vers 1565 - Atelier de B. Passarotti
Portrait du Chevalier Traiano Bobba & ses enfants vers 1565 - Atelier de B. Passarotti - Tableaux et dessins Style Renaissance Portrait du Chevalier Traiano Bobba & ses enfants vers 1565 - Atelier de B. Passarotti - Galerie FC Paris
Réf : 65915
12 500 €
Époque :
<= XVIe siècle
Provenance :
Collection privée, Venise
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 81 cm X H. 92 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIe siècle - Portrait du Chevalier Traiano Bobba & ses enfants vers 1565 - Atelier de B. Passarotti
Galerie FC Paris
Galerie FC Paris

Tableaux anciens et sculptures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)6 26 62 14 87
Portrait du Chevalier Traiano Bobba & ses enfants vers 1565 - Atelier de B. Passarotti

Ecole Italienne du XVIe siècle. Atelier de Bartoloméo Passarotti (Bologne 1529-Rome 1592)

Portrait du Chevalier Traiano Bobba & ses enfants vers 1565.

Huile sur toile : 92 x 81 cm
Cadre en bois mouluré et doré : 108 x 95 cm

La famille Bobba était originaire de Casale Monferrato où elle possédait un palais que la branche principale de la famille avait construit dans la seconde moitié du XVème siècle.
A la fin du XVIème siècle, la propriété passa ensuite au dernier représentant de la maison Bobba, Traiano. Celui-ci fut le premier Chevalier de l’ordre de San Stefano, ordre fondé par Cosimo 1er de Médicis, grand-duc de Toscane en 1561 à Florence.

« Après plusieurs tentatives, Cosimo de 1er Médicis, duc de Florence et de Sienne , et grâce au soutien du pape Pie IV (favorable à la Maison Médicis) fonde l'ordre de Saint-Étienne pape et martyr. Le succès de cet ordre est grand et sa réputation dépasse les frontières de la Toscane, jusque dans les autres Etats italiens et à l'étranger. Sa mission était de débarrasser la Méditerranée des pirates musulmans et les chrétiens de l'esclavage ottoman. »

Bartoloméo Passarotti

Peintre italien (Bologne 1529 – id. 1592).
Peintre et graveur, il est formé en dehors de Bologne et échappe en partie au courant du Maniérisme académique du dernier tiers du siècle, auquel mettra fin l'art des Carrache. Avant ces derniers, qui s'opposeront à lui, il fonda une académie à Bologne. Passarotti travaille à Rome, où il est appelé par Vignole, entre 1550 et 1555 ; il étudie Michel-Ange (influence visible essentiellement dans ses dessins), devient élève de Taddeo Zuccaro et acquiert une certaine réputation comme portraitiste, genre qu'il continuera à pratiquer jusqu'à la fin de sa vie.
De retour à Bologne en 1560, il ouvre un atelier fréquenté par Agostino Carracci. Peu à peu, il évoluera vers le Maniérisme bolonais de Samachini et de Lorenzo Sabatini, dans des peintures au coloris pâle, légèrement désaccordé.
À côté de son œuvre de portraitiste (la Famille Perracchini, 1569, Rome, Gal. Colonna), abondant et qui comprend d'impressionnantes effigies d'un naturalisme comme stylisé, il existe un autre aspect, plus rare, de la peinture de Passarotti, dont l'originalité doit être soulignée : celui de la scène de genre, combinant la nature morte et la caricature.


L’art du portrait va progressivement retrouver ses lettres de noblesse à partir de la Renaissance. L’individu retrouve une place centrale dans la pensée occidentale.
Progressivement les artistes vont chercher à être de plus en plus fidèles à leurs modèles.
Il s’agit là de transmettre son image aux générations futures, d’échapper d'une certaine manière à la mort et à l'oubli, témoigner de l'apparence d'un individu à un moment donné, mais avant tout d’affirmer sa position sociale (tout le monde n'a pas les moyens de le faire).

Très bel état.
Vendu avec facture & certificat

Conditions générales de livraison :

Nous organisons la livraison dans le monde entier. Un devis vous sera établi lors de votre achat. Veuillez nous consulter.

Galerie FC Paris

XVIIe siècle
Cadre, Italie XVIIe siècle
Cadre, Italie XVIIe siècle

2 850 €

Tableaux XVIe siècle Renaissance

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Portrait du Chevalier Traiano Bobba & ses enfants vers 1565 - Atelier de B. Passarotti » présenté par Galerie FC Paris, antiquaire à Paris dans la catégorie Tableaux XVIe siècle Renaissance, Tableaux et dessins.