EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Pietro Sorri (c.1556 - 1622) - La Pentecôte
Pietro Sorri (c.1556 - 1622) - La Pentecôte - Tableaux et dessins Style Pietro Sorri (c.1556 - 1622) - La Pentecôte - White Rose Fine Art
Réf : 92348
4 750 €
Époque :
XVIIe siècle
Signature :
Pietro Sorri (San Gusmè c.1556 - 1622 Sienne)
Provenance :
Italie
Materiaux :
Plume et encre brune et peinture à l'huile sur papier
Dimensions :
l. 15.4 cm X H. 21.1 cm
Tableaux et dessins Dessin, Aquarelle & Pastel - Pietro Sorri (c.1556 - 1622) - La Pentecôte XVIIe siècle - Pietro Sorri (c.1556 - 1622) - La Pentecôte
White Rose Fine Art
White Rose Fine Art

Peintures et dessins anciens


+ 31 629514501
Pietro Sorri (c.1556 - 1622) - La Pentecôte

Pietro Sorri (San Gusmè c.1556 - 1622 Sienne)

La Pentecôte

Plume et encre brune et peinture à l'huile sur papier jaune-brunâtre, 211 x 154 mm (8,3 x 6,1 pouces)

Provenance
- Angelo Prada (1859-1934), Casalpusterlengo, Italie (Lugt 3773)
- Collection privée, Italie

Pietro Sorri est né à San Gusmè, à mi-chemin entre Sienne et Arezzo.1 Il a d'abord été apprenti chez Arcangelo Salimbeni (vers 1536-1579) à Sienne, puis s'est rendu à Florence, où il est entré dans l'atelier de Domenico Cresti, dit Passignano (1559-1638), dont il a ensuite épousé la fille. Sorri assimile avec succès le maniérisme de Passignano, et est en outre très influencé par Tintoretto et Palma il Giovane lors d'un séjour à Venise de 1582 à 1587. Parmi ses premiers chefs-d'œuvre figure l'Adoration des Mages de 1588 au Duomo de Sienne.

Voyageur infatigable, Sorri vit de 1592 à 1595 à Lucques, puis à Gênes de 1595 à 1597, où il enseigne à Giovanni Carlone et Bernardo ...

Lire la suite

... Strozzi. À Pavie, il collabore avec Alessandro Casolani à la réalisation de fresques pour la Chartreuse de Pavie. Entre 1599 et 1603, il travaille à Sienne, où Astolfo Petrazzi est son élève. Sorri est à Pistoia en 1603 et à Florence en 1605, où il travaille à la Capella Brunaccini de la Basilique de la Santissima Annunziata, avec Ottavio Vannini. Il reste à Florence jusqu'en 1610, puis est actif à Rome jusqu'en 1612, date à laquelle il retourne à Sienne. Des œuvres de Sorri ont été incluses dans un don du Grand Duc Cosimo II de Médicis au Convento de las Descalzas Realas à Vallodalid. Comme Lodovico Cigoli à Florence, Sorri était l'un des rares artistes toscans capables de peindre dans le style vénitien.

Sorri élaborait souvent des idées de composition dans des esquisses à petite échelle réalisées à la peinture à l'huile en grisaille ou en brunaille, comme c'est le cas pour la présente œuvre. Cette technique plutôt inhabituelle a peut-être été influencée par des esquisses similaires du Tintoret. Les esquisses de Sorri vont d'œuvres très achevées, comme la Multiplication des pains et des poissons aux Offices, à Florence2, à des esquisses plus libres, comme la Présentation de la Vierge, également aux Offices (voir fig.)3.

Notre esquisse est particulièrement libre, avec des zones du papier jaunâtre exposées, et le dessin initial indiqué à la plume et à l'encre brune dans un style géométrique sténographique. Il est possible qu'il s'agisse d'une première idée, d'un "primo pensiero", pour le retable de Sorri sur le même sujet, datant de 1608 et conservé à la Pinacothèque Nationale de Sienne : bien que le retable soit plus grand par son échelle et sa conception, les bases de la composition sont comparables, avec la Vierge assise au sommet de quelques marches, les apôtres agenouillés à gauche et les apôtres debout de profil à droite (voir dernière fig. ).4 Le retable a été donné par la femme de l'artiste, Arcangela Cresti, à l'église de Santa Maria di Provanzano à Sienne.

1. Le meilleur récit de la vie de Sorri est donné par Laura Martini dans : Alessandro Bagnoli (ed.), L'Arte a Siena sotto i Medici (1555-1609), exh. cat. Sienne (Palazzo Pubblico) 1980, pp. 94-118. Voir aussi : Laura Martini 'Aggiunte a Pietro Sorri', in : Annali della Fondazione di Studi di Storia dell'Arte Roberto Longhi, Florence 1984, pp. 87-113.

2. Huile sur papier, 240 x 425 mm ; inv. no. 19154 ; Bagnoli, op. cité, pp. 112-13, cat. no. 41, repr.

3. Huile sur papier, 420 x 280 mm ; inv. no. 19156 ; Bagnoli, op. cit., p. 118, cat. no. 45, repr.

4. Huile sur toile, 399 x 218 cm ; Pinacoteca Nazionale di Siena, inv. no. 631.

White Rose Fine Art

Dessin, Aquarelle & Pastel