EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Pieta - Attribuée à Giovanni Stefano Danedi dit Il Montalto - 17e siècle
Pieta - Attribuée à Giovanni Stefano Danedi dit Il Montalto - 17e siècle - Tableaux et dessins Style Pieta - Attribuée à Giovanni Stefano Danedi dit Il Montalto - 17e siècle - Philippe Delpierre Pieta - Attribuée à Giovanni Stefano Danedi dit Il Montalto - 17e siècle -
Réf : 84864
22 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 210 cm X H. 150 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Pieta - Attribuée à Giovanni Stefano Danedi dit Il Montalto - 17e siècle XVIIe siècle - Pieta - Attribuée à Giovanni Stefano Danedi dit Il Montalto - 17e siècle
Philippe Delpierre
Philippe Delpierre

Mobilier et Objets dart des XVIIe, XVIIIe et début XIXe siècle


+33(0)1 47 03 32 25
Pieta - Attribuée à Giovanni Stefano Danedi dit Il Montalto - 17e siècle

La composition du tableau s'articule sur deux diagonales, la première étant le Christ et sur la seconde Marie-Madeleine et la Vierge, le visage de celle-ci étant au centre du tableau. Afin d'accentuer l'effet de la douleur bien lisible sur son visage, les clous de la cruxifixion sont posés à terre au premier plan devant le corps du Christ. Le rouge de sa robe et le bleu de son manteau répartis de part et d'autre du corps du Christ mettent en avant le corps cadavérique. La profondeur de l'espace est évoquée par la représentation du mont Golgotha.


Giovanni Stefano Danedi dit Montalto
Peintre lombard, il est tout d'abord l'élève de Pier Francesco Mazzucchelli . Avec son frère Giuseppe, il part pour Rome en 1641 et y reste jusqu'en 1648. Pendant toutes ces années, ils découvrent le baroque et en particulier les œuvres de Pierre de Cortone. Rentré à Milan il se consacre à ses grandes commandes religieuses, mais aussi aux décorations de grandes villas ...

Lire la suite

... lombardes, appelé par des familles comme les Borromée ou les Arese.

Ce tableau est à rapprocher d'une autre pieta de Montalto qui se trouve au musée Magnin de Dijon. On retrouve le Christ dans une position presque similaire, mais les contrastes de couleurs sont moins présents que sur notre tableau.

Philippe Delpierre

XIXe siècle
Lustre empire à neuf lumières
Lustre empire à neuf lumières

7 500 €

Tableaux XVIIe siècle