EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810.
Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810. - Horlogerie Style Empire Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810. - Antiquités Franck Baptiste Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810. - Empire Antiquités - Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810.
Réf : 74474
Prix sur demande
Époque :
XIXe siècle
Materiaux :
Bronze ciselé et doré
Dimensions :
l. 38 cm X H. 37 cm X P. 11.5 cm
Horlogerie Pendule - Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810. XIXe siècle - Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810. Empire - Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810. Antiquités - Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810.
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810.

Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810.

Belle pendule en bronze finement ciselé et doré au mercure.
Modèle représentant deux jeunes femmes assises dans des bergères gondoles à l’étrusque et étudiant une carte posée sur une table drapée ou repose une sphère armillaire.
Elle repose sur une base rectangulaire à ressaut central ornée d’une longue-vue, d’instruments de mesure, un globe terrestre retenus par des puttis ailés et terminée par six petits pieds à patins.
Au centre de la table le cadran émaillé blanc indique les minutes en chiffres arabes et les heures en chiffres romains, il est signé «  Le Roy à Paris ».
Mouvement à fil de soie, en parfait état d’origine et de marche, révisé par notre horloger.

Grandes qualités de ciselures et de dorure à double patines amatie et brillante.

Travail Parisien d’époque Empire vers 1810.

Hauteur : 37 cm ; Largeur : 38 cm , Profondeur : 11,5 cm

La caisse en bronze attribuable au maitre fondeur ciseleur Claude Galle (1759-1815) d’après un dessin de 1807 de Jean André Reiche (1752-1817) conservé au cabinet des estampes de la bibliothèque nationale.

Le mouvement par Basile-Charles le Roy (1765-1828) , imminent horloger installé sous les arcades du Palais Royal à Paris.
Il connaît une carrière exceptionnelle et devient horloger de Son Altesse Impériale et Royale Madame Mère, de l’Empereur, du Roi de Westphalie, de Son Altesse Impériale la princesse Pauline, horloger honoraire du Roi Louis XVIII sous la Restauration et du Garde-Meuble de la Couronne.De nos jours certaines pendules de l’horloger appartiennent aux plus importantes collections privées et publiques internationales, citons notamment celles conservées au Musée du Louvre et au Ministère de la Guerre à Paris, au Musée Paul Dupuy à Toulouse, aux Musées Royaux d’Art et d’Histoire à Bruxelles et au Musée International d’Horlogerie à la Chaux-de-Fonds.

Notre avis :
Notre pendule connut un grand succès et fût un must de l’époque empire.
L’inventif dessin de Jean André Reiche est lui même directement inspiré des plus belles créations de Percier et Fontaine, pour les fauteuils gondoles ou la table par exemple.
Il est retransmis parfaitement dans le bronze par le talent de Claude Galle , tandis que la dextérité de l’horloger de la famille impériale nous permet aujourd’hui encore d’apprécier l’exactitude de son fonctionnement.
Cette pendule issue de la combinaison des plus grands talents de l’époque est tout simplement une pièce de collection qui séduira les amateurs les plus avertis.
Modèles similaires:
-Encyclopédie de la Pendule Française», P. Kjellberg, Paris 1997, p.398, fig. D. 1

- «Vergoldete Bronzen» H. Ottomeyer et P. Pröschel, Munich, 1986, vol. I, p. 374, Fig., 5.15.1. 2

- «Vergoldete Bronzen» H. Ottomeyer et P. Pröschel, Munich, 1986, vol. I, p. 374, Fig., 5.15.2

Antiquités Franck Baptiste

Pendule Empire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Pendule la leçon d’astronomie par Claude Galle, ép Empire vers 1810. » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Pendule Empire, Horlogerie.