EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Pendule "Cupidon" signée F. Berthoud, France circa 1880
Pendule "Cupidon" signée F. Berthoud, France circa 1880 - Horlogerie Style Pendule "Cupidon" signée F. Berthoud, France circa 1880 - Tobogan Antiques Pendule "Cupidon" signée F. Berthoud, France circa 1880 -
Réf : 98655
12 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
F. Berthoud
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze doré et patiné, Marbre vert de mer
Dimensions :
l. 53 cm X H. 58 cm X P. 26 cm
Horlogerie Pendule - Pendule "Cupidon" signée F. Berthoud, France circa 1880 XIXe siècle - Pendule "Cupidon" signée F. Berthoud, France circa 1880  - Pendule "Cupidon" signée F. Berthoud, France circa 1880
Tobogan Antiques
Tobogan Antiques

Mobilier et Objets d'art du XIXe siècle


+33 ( 0)1 42 86 89 99
Pendule "Cupidon" signée F. Berthoud, France circa 1880

Signée F. Berthoud Paris sur le cadran

Importante pendule en bronze patiné et doré représentant Cupidon soutenant un drapé qui découvre un cadran posé sur une colonne tronquée cannelée. Il indique du doigt ses attributs, un flambeau et un carquois, soutenus par une nuée fleurie. Le cadran joliment émaillé à quantième marque par une aiguille en acier bleuie les jours et par deux aiguilles ajourées en bronze dorés les heures et les minutes. Il est signé par F. Berthoud Paris.

L’ensemble repose sur une base rectangulaire en marbre vert de mer, soulignée en partie haute d’une double frise en bronze doré à motifs de fleurs et d’entrelacs, et en partie basse d’une frise d’écoinçons et d’acanthe alternés, l’ensemble finissant par quatre larges pieds en bronze doré.

La signature du cadran fait référence à Ferdinand Berthoud (1727-1807), horloger Suisse qui s’installe à Paris en 1747 et devient maître en 1754. En 1786, il est nommé ...

Lire la suite

... horloger pensionnaire du roi et Inspecteur général des machines pour la Marine après le succès de ses horloges marines, domaine dans lequel il se spécialise. En 1795, il est élu à l’Institut dans la section des Arts Mécaniques. Il reçoit la légion d’Honneur en 1804 en tant que membre de l’Institut.
Une de ses pendules est vendue à la vente du duc d’Aumont en 1782 et une autre lors de celle de Choiseul en 1786, les bronzes étant de P. Gouthière.

Tobogan Antiques

Pendule