EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paysage d’hiver avec patineurs - Anthonie Verstraelen (1594-1641)
Paysage d’hiver avec patineurs - Anthonie Verstraelen (1594-1641) - Tableaux et dessins Style Paysage d’hiver avec patineurs - Anthonie Verstraelen (1594-1641) - Galerie FC Paris Paysage d’hiver avec patineurs - Anthonie Verstraelen (1594-1641) -
Réf : 89079
11 900 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Hollande
Materiaux :
Huile sur toile/panneau
Dimensions :
l. 64 cm X H. 58 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Paysage d’hiver avec patineurs - Anthonie Verstraelen (1594-1641) XVIIe siècle - Paysage d’hiver avec patineurs - Anthonie Verstraelen (1594-1641)
Galerie FC Paris
Galerie FC Paris

Tableaux anciens et sculptures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)6 26 62 14 87
Paysage d’hiver avec patineurs - Anthonie Verstraelen (1594-1641)

École Hollandaise du XVIIe siècle

Huile sur toile/panneau

Rare cadre d’époque XVIIe siècle à profil inversé en poirier noirci et guilloché
Dimensions totales : 58 x 64 cm. Le panneau seul : 27 x 31 cm

Notre tableau est une œuvre attribuée au peintre néerlandais du siècle d'or Anthonie Verstraelen (1594-1641), connu pour ses peintures de paysages d'hiver animés de patineurs.
Né à Gorinchem en 1594 et mort à Amsterdam en 1641, la famille Van Stralen est originaire de Weert où son père, Gillis van Stralen, était marchand de tissus. Ils ont déménagé à Gorinchem entre 1584 et 1590, probablement en raison de la progression des armées d'Alexandre Farnèse, duc de Parme.

Il a été marié le 11 novembre 1628, âgé de 34 ans, à Magdalena Bosijn d'Amsterdam (De Vries 1886), puis vers 1635 avec Catalijntje van Oosten originaire d’Anvers, avec laquelle il s'est installé à Amsterdam dans la Oude Spiegelstraat où ils eurent deux enfants.

Il a été ...

Lire la suite

... enterré dans le Westerkerk en 1641, et en 1644, la vente de ses peintures a procuré deux cents florins à ses deux enfants. La mère s'est remariée avec leur tuteur Emmanuel Jacobsz. Van Hoogerheijm, un bon peintre de Leyde.

Les scènes d'hiver connaissent leur apogée au Siècle d'Or Hollandais. En se focalisant sur les représentations de la neige et du froid, il est possible de voir s'il existe un lien entre ces tableaux et le climat de l'époque, voire une concomitance entre les types d'hiver réels et peints. Le succès de ces scènes d'hiver aidant, il apparaît que nombre de peintres ont fait fi du climat de l'époque et ont réalisé des scènes de genre hivernales, au point de créer une véritable imagerie.

Attirant de nombreux artistes et intellectuels dans ses villes, la Hollande connaît au XVIIème siècle un âge d'or. Prospérité économique et culture élevée vont de pair avec l'essor spectaculaire de la peinture "ciment social « contribuant » à unir et à donner forme à une nation en pleine construction" (M. Milner Kahr, 1998). Au sein des différents genres de peinture (portrait, paysage, scène de genre...), les scènes hivernales occupent une place importante. Représentant des paysages souvent enneigés, elles ont été décrites comme des témoignages fidèles du climat froid au Petit Âge Glaciaire. Or, il est intéressant de les croiser avec l'histoire du climat pour faire la part des représentations et de la réalité climatique de ce Siècle d'or hollandais (terme inventé au XIXème siècle).

Ainsi, si les témoignages historiques présentent la neige comme un élément dérangeant et pénible, la plupart des peintres donnent à voir des scènes et paysages d'hiver où toute une société s'amuse au grand air en patinant.

Très bel état de conservation

Conditions générales de livraison :

Nous organisons la livraison dans le monde entier. Un devis vous sera établi lors de votre achat. Veuillez nous consulter.

Galerie FC Paris

Tableaux XVIIe siècle