EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire de vases d'ornements en porcelaine de la Chine et bronze doré XIXe siècle
Paire de vases d'ornements en porcelaine de la Chine et bronze doré XIXe siècle - Objet de décoration Style Paire de vases d'ornements en porcelaine de la Chine et bronze doré XIXe siècle - Galerie Philippe Delpierre
Réf : 64898
Prix sur demande
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
Angleterre
Materiaux :
Porcelaine, bronze doré
Dimensions :
H. 42 cm
Objet de décoration Cassolettes, coupe et vase - Paire de vases d'ornements en porcelaine de la Chine et bronze doré XIXe siècle
Galerie Philippe Delpierre
Galerie Philippe Delpierre

Mobilier et Objets dart des XVIIe, XVIIIe et début XIXe siècle


+33(0)1 47 03 32 25
Paire de vases d'ornements en porcelaine de la Chine et bronze doré XIXe siècle

Le goût pour l'art extrême-oriental se développe en Angleterre sous le règne de George, prince de Galles, Régent entre 1811 et 1820, puis roi sous le nom de George IV de 1820 à 1830. Le pavillon de Brighton, folie anglo-indo-chinoise en fut le témoin extrême. Son goût reflétait celui de sa mère, la reine Charlotte qui quelques années auparavant avait rassemblé une importante collection de porcelaines chinoises à Buckingham House, et possédait déjà dans l'une de ses résidences un "Japan room" comportant des meubles fabriqués en Angleterre dans le goût chinois. George installe au rez-de-chaussée de sa résidence londonienne de Carlton House une "chinese room" dont la décoration intérieure avait été réalisée sous la direction de l'architecte anglais Henry Holland et par de nombreux artisans français.
D'après les gravures, cette pièce, principalement à fond rouge et noir, était ornée de panneaux représentant des scènes chinoises, rythmées par des pilastres et arabesques dans le goût oriental, le plafond était orné en son centre un important dragon.
Dans le pavillon de Brighton, l'inspiration exotique est présente aussi bien dans l'architecture que dans la décoration, combinant influences chinoises et indiennes et il ne faut pas oublier que ces décors ainsi que les objets qui participent au décor restent une formule élitiste, réservée à la classe aristocratique ou à la haute bourgeoisie, signe de différenciation sociale.

Galerie Philippe Delpierre

XVIIe siècle
Miroir flamand d'époque Louis XIV
Miroir flamand d'époque Louis XIV

Prix : Sur demande

XVIIIe siècle
Bibliothèque en acajou Transition
Bibliothèque en acajou Transition

12 000 €

Cassolettes, coupe et vase

XVIIIe siècle
Paire de vases Italien en marbre
XIXe siècle
Paire de coupe en marbre
Paire de coupe en marbre

Prix : Sur demande

XIXe siècle
Tazza en marbre rouge antique