EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire de vases cornets Gu en Famille Verte, Chine, 19e siècle
Paire de vases cornets Gu en Famille Verte, Chine, 19e siècle - Arts d Paire de vases cornets Gu en Famille Verte, Chine, 19e siècle - Alexandre Hougron Paire de vases cornets Gu en Famille Verte, Chine, 19e siècle - Antiquités - Paire de vases cornets Gu en Famille Verte, Chine, 19e siècle
Réf : 88041
2 800 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
Chine
Materiaux :
Porcelaine
Dimensions :
H. 27 cm
Arts d XIXe siècle - Paire de vases cornets Gu en Famille Verte, Chine, 19e siècle  - Paire de vases cornets Gu en Famille Verte, Chine, 19e siècle Antiquités - Paire de vases cornets Gu en Famille Verte, Chine, 19e siècle
Alexandre Hougron
Alexandre Hougron

Art d'Asie


+33 (0)6 99 23 31 31
Paire de vases cornets Gu en Famille Verte, Chine, 19e siècle

Paire de vases cornets en porcelaine de forme "Gu" en émaux de la Famille verte à décor dans des réserves de paysages sur le noeud central et de scènes de fleurs et oiseaux sur un fond vert pointillé avec fleurs et papillons sur le registre inférieur et le pavillon. Période Guangxu (1875-1908).

La forme "Gu" est dérivée de vases chinois rituels en bronze de l'époque archaïque utilisés pour boire le vin sous la dynastie Shang (vers - 1500 environ jusqu'à la fin de la dynastie Zhou vers -300). Comme beaucoup d'objets en bronze de l'époque archaïque en Chine, cette forme épurée et élégante, qualifiée uniformément en France de" forme cornet", va servir de modèle à un nombre important de vases chinois en bronze, jade, laque, cloisonnés et porcelaine des dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1912).

Pour les émaux, cette paire de vases reprend la fameuse palette "Famille verte" (terminologie française de l'historien de l'art Albert Jacquemart), appelée ...

Lire la suite

... en chinois "yingcai" ("couleurs vives") et qui fut mise au point sous le règne de l'empereur Kangxi (1662-1722,) à partir de la palette "5 couleurs", en chinois "wucai", des Ming. Il est toutefois à noter que ce modèle, avec des réserves sur fond vert relevé de pointillés noirs, a été plus particulièrement conçu pour le marché de l'exportation vers l'Occident (la porcelaine dite "de commande"). Comme dans toutes les véritables paires exécutées en Chine durant la domination impériale (donc depuis le premier empereur Qin Shi Huangdi en - 221 jusqu'en 1912, fin de l'Empire chinois), les décors sont soigneusement disposés sur chaque vase de manière inversée de l'autre : on dit que les vases ont des décors "en miroir", ce qui est le cas de ces vases cornets.

Sous le règne de l'empereur Guangxu, un des derniers de la dynastie Qing, existe un fort courant de reprise des plus beaux modèles de céramique Famille verte du règne de Kangxi, présenté comme le souverain de la puissance incontestée de la Chine ancienne : cette paire de cornets, sans doute fabriqués entre 1880 et 1900 et remarquables par leur état de préservation et la finesse de leur décor, s'inscrit donc dans ce double système de référence admirative à une forme archétypale chinoise et à une famille d'émaux prisés en Chine comme en Occident. Paradoxalement, sous le règne de Guangxu, ces "revivals" exécutés avec un soin extrême étaient autant sinon davantage destinés au marché domestique chinois qu'au marché de l'exportation vers l'Europe, tant leurs modèles exécutés au 18ème siècle étaient devenus rares et inestimables.

Alexandre Hougron

Arts d'Asie