EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire de présentoirs en argent - Travail de la Maison Odiot
Paire de présentoirs en argent - Travail de la Maison Odiot  - Argenterie et Orfèvrerie Style Paire de présentoirs en argent - Travail de la Maison Odiot  - Antiquités Philippe Glédel Paire de présentoirs en argent - Travail de la Maison Odiot  - Antiquités - Paire de présentoirs en argent - Travail de la Maison Odiot
Réf : 87174
2 500 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
ODIOT
Provenance :
Paris, France
Materiaux :
Argent massif 1er titre
Dimensions :
H. 4 cm | Ø 24 cm
Poids :
1.5 Kg
Argenterie et Orfèvrerie  - Paire de présentoirs en argent - Travail de la Maison Odiot XIXe siècle - Paire de présentoirs en argent - Travail de la Maison Odiot  - Paire de présentoirs en argent - Travail de la Maison Odiot
Antiquités Philippe Glédel
Antiquités Philippe Glédel

Mobilier 18e, Meubles régionaux, Meubles de port


+33 (0)2 99 94 08 44
+33 (0)6 11 17 90 32
Paire de présentoirs en argent - Travail de la Maison Odiot

Paire de plats présentoirs (dits aussi assiettes montées) à entremets ou mignardises circulaires tripodes en argent massif très richement ciselés, dans le style antiquisant inspiré par Percier et Fontaine, sur l'aile, d'une large frise de feuillage à mascarons féminins, soupières à anses en forme de dauphins et griffons, et sur le bord, d'une frise de feuilles d'eau.

Travail de la Maison Odiot à Paris.

Il faut rappeler le prestige de la Maison Odiot sous l'Empire, car, avec Guillaume Biennais, Jean Baptiste Odiot fut tout simplement le plus important orfèvre de cette époque. La Maison Odiot, qui a conservé savoir faire et archives, reprend très certainement ici un modèle ancien de grande orfèvrerie.

Fondée en 1690, la Maison Odiot conquiert sa notoriété sous le règne de Louis XV avec Jean Baptiste Gaspard Odiot, reconnu comme l’un des meilleurs orfèvres de son temps. L’empire et ses fastes ouvrent une page de gloire pour Odiot, sous la houlette de ...

Lire la suite

... Jean Baptiste Claude, petit fils de Jean Baptiste Gaspard, qui verra son extraordinaire talent récompensé par les prestigieuses commandes de l’Empereur et de sa famille. Charles Nicolas Odiot sera le digne successeur de son père et deviendra le fournisseur attitré du Roi Louis-Philippe et de la famille d’Orléans. Il excellera dans le retour du style rocaille. Son fils Gustave devient à son tour l’orfèvre des grands et des puissants. C’est lui qui réalisera la plus grande commande que la Maison Odiot ait jamais reçue : pas moins de trois mille couverts en or pour Saïd Pacha, vice-roi d’Egypte. C’est encore lui qui obtiendra le titre de Fournisseur de la Cour de Sa Majesté Impériale le Tsar.

Poinçon d'orfèvre aux initiales et marque : Mon Odiot Paris avec numéros d'inventaire 7405 et 7957. Les deux pièces insculpées du poinçon Minerve (du 10 mai 1838 - Premier titre 950 millième).

Poids de l'ensemble : 1,451 Kg.

Époque première moitié du XXe siècle.


État : très bel état, sans accidents, micro rayures d'usage sans gravité, poinçons tous présents et bien nets.

Conditions générales de livraison :

Pour tout objet ou meuble à partir de 5.000 euros, nous livrons nous même gratuitement partout en France (et parfois même au delà), il y a possibilité d'obtenir cette même prestation pour des pièces de moindre valeur suivant la destination et le délai.

Antiquités Philippe Glédel

Argenterie et Orfèvrerie