EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883)
Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883) - Tableaux et dessins Style Napoléon III Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883) - GSLR Antiques Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883) - Napoléon III Antiquités - Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883)
Réf : 77707
5 800 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 188
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 80 cm X H. 101 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883) XIXe siècle - Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883) Napoléon III - Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883) Antiquités - Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883)
GSLR Antiques
GSLR Antiques

Antiquaire généraliste


+33 (0)6 58 91 09 24
Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883)

Ecole Française du XIXe siècle, grande paire de portraits par Charles Poterin du Motel. Huiles sur toile, signées et datée de 1870 et 1872. Grands cadres d'origine en bois et stuc doré à la feuille d'or. Les deux portraits portent des étiquettes du Salon de Paris de 1870 et 1872.

Charles Jean Baptiste Poterin du Motel, né en 1815 à Paris, portraitiste et pastelliste élève de Coignet et Bouguereau, au Salon de 1847 à 1882.
Le Salon de Paris, dit "Le Salon" était le temple de la peinture officielle sous le Second Empire. Il exposait seulement les peintres reconnus de la critique de l'époque, à tel point que Napoléon III autorisa en 1863 l'ouverture du Salon des Refusés pour y exposer les parias de l'art officiel tel que Manet ! Poterin du Motel, lui était un des peintres officiels reconnus et appréciés de son temps : il exposa ses œuvres pendant 35ans au Salon entre 1847 et 1882, jusqu'à sa mort en 1883

Nos portraits sont une œuvre intime du peintre. Il est ...

Lire la suite

... intéressant de reconstituer leur histoire.

Le premier représente Eugenie Roger née Poterin du Motel (1839-1897), fille unique du peintre. Le tableau fut réalisé en 1870 et le peintre fier de son œuvre le présenta sous le numero 921 du salon de 1870 sous le titre « Portrait de Mme R. » (Madame Roger, son nom d’épouse. La jeune femme de 31ans est représentée en robe égayée de dentelle et de rubans verts. Elle tient à la main son éventail. La carnation (représentation de la peau humaine) est parfaitement maitrisée au niveau du visage comme au travail délicat des mains. Le caractère doux et timide transparait sans équivoque de ce tableau.

Le deuxième représente le capitaine Louis Eugène Roger(1832-1912), gendre du peintre, marié à Eugénie Poterin du Motel en 1864. Il porte l’uniforme de capitaine d’artillerie et son étoile de chevalier de la Légion d'honneur obtenue en 1871. Le cadre qui est celui d'origine porte le numero 1269 du salon de 1872 sous le titre « Portrait de M L.R. » (Monsieur Louis Roger) on notera les détails des ornements de l'uniforme (on semble pouvoir toucher les galons d'or et de laine rouge) et des décorations à la précision quasi photographique, et la main puissante dont on distingue la transparence des ongles. Comme pour son épouse, ce portrait dégage une vraie présence, le caractère de son sujet.

Si l'on pousse plus loin l'analyse, il est intéressant de noter que le portrait d'Eugénie Roger a vu son cadre remplacé vers 1872 pour s'assortir à celui de son mari et former une paire. C'est ainsi que l'étiquette du salon qui est généralement appliquée sur le cadre s'est retrouvée collée sur le portrait. On déduit que le peintre a réalisé en 1870 un portrait de sa fille unique et chérie et que celle ci lui a demandé de faire également celui de son mari. Le couple ayant du décider ensuite d'unifier la paire en posant un second cadre de même modèle. Le peintre pour ces portraits de famille très intimes a donné le meilleur de lui même au point de les présenter aux salons de 1870 et 1872.

Bel ensemble au format spectaculaire et très représentatifs de l'art de vivre de la bourgeoisie sous le second Empire. Les sujets sont représentés en taille réelle. Très bien exécutés, vivants, ils sont vraiment l'oeuvre d'un Maître.

Excellent état, tableaux nettoyés par notre restauratrice, ainsi que le cadre d'origine doré à la feuille d'or. Aucun manque au stuc

Un grand merci à Arnaud de Gouvion Saint Cyr dans son Expertise pour identifier nos portraits.

Madame
Cadre : 116cm x 96cm
Toile : 101 x 76 cm

Monsieur
Cadre : 115cm x 97,5cm
Toile : 100,5 x 82 cm

GSLR Antiques

Tableaux XIXe siècle Napoléon III

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paire de grands portraits - Charles Jean Baptiste Poterin du Motel (1815 - 1883) » présenté par GSLR Antiques, antiquaire à Grenoble dans la catégorie Tableaux XIXe siècle Napoléon III, Tableaux et dessins.