EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805
Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805 - Luminaires Style Empire Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805 - Antiquités Franck Baptiste Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805 - Empire Antiquités - Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805
Réf : 72365
VENDU
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Pierre Paraud
Provenance :
France
Materiaux :
Argent
Dimensions :
H. 28 cm | Ø 12 cm
Luminaires Bougeoirs et Chandeliers - Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805 XIXe siècle - Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805 Empire - Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805 Antiquités - Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805

Paire de flambeaux en argent massif finement ciselé et gravé.
Ils reposent sur des bases circulaires à frises de rinceaux alternées de griffons affrontés.
Les fûts à pans coupés sont délicatement gravés de palmettes et du chiffre « BL » dans un écusson.
Ils sont terminés par un piétement tripode à griffes de lions en bas et ornés de trois têtes de pharaons coiffés de Némes en haut.
Les trois têtes soutiennent des culots étoilés surmontés de binets cylindriques finement gravés de palmettes.

Bobèches d’origine à frises de palmettes.

Poinçon au coq 1er Titre (1798-1809) et poinçon de grosse garantie.
Poinçon PP séparé d’une burette pour l’orfèvre Pierre Paraud.

Poids : 1144 grammes , Hauteur : 28 cm , Diamètre : 12 cm

Parfait état de conservation.

Travail Parisien de l’orfèvre de l’empereur Pierre Paraud vers 1805.

Ouvres similaires:

Une paire similaire en argent doré provenant des collections impériales Russes est exposée au musée du Louvre N° Inventaire OA9875.

Une paire similaire vers 1813 par la veuve de Pierre Paraud, Marguerite Hoguet vente Sothebys Paris 6 Mai 2015, lot 101 ( vendu 10 000 euros)

Une paire provenant de la collection Artus, présentée à l’exposition centennale de 1900 à Paris. (qui pourrait être la notre)


Pierre Paraud , orfèvre Parisien de l’empereur est actif entre 1800 et 1812, il est spécialisé dans les pièces liturgiques.
L’empereur lui confie l’argenterie de la chapelle royale des Tuileries dont le musée du Louvre conserve aujourd’hui quelques pièces datables des années 1806 (Bénitier et son Goupillon), 1809 (Calice, burettes) , 1812 (Patène) et même 1813 (Ciboire, réalisé ou tout du moins livré par sa veuve).
Son inventaire après décès en 1812 comporte, en plus des pièces religieuses, quelques paires de flambeaux qui furent prisées à des tarifs élevés.
Notre paire de style clairement retour d’Egypte est similaire à la paire conservée au musée du Louvre.
Cette dernière provient des collections impériales des tsars de Russie ou elle est entrée le 11 Juin 1881 comme nous l’indique les numéros d’inventaires gravés sur leurs bases.
Cette date correspond à un rapprochement diplomatique entre la France et la Russie, et à la remise par le tsar Alexandre III de l’ordre de St André au président de la république Sadi Carnot.
Il est fort probable que cette paire de flambeaux fût un cadeau diplomatique issu des collections nationales, la famille impériale russe étant trés friande de ce type de pièce.
Tout ces indices nous portent à penser que ce modèle de flambeaux fût commandité à l’origine pour les palais impériaux.
Hypothèse renforcée par le fait que même l’élite de l’empire se contentait de bronze pour la majorité des luminaires.
La paire que nous présentons, en parfait état et similaire à celle du musée du Louvre, est un trés rare exemple de l’orfèvrerie sous le consulat et au début de l’empire.

Antiquités Franck Baptiste

XVIIIe siècle
Miroir en bois doré, époque Louis XVI vers 1780
Miroir en bois doré, époque Louis XVI vers 1780

Prix : Sur demande

Bougeoirs et Chandeliers Empire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paire de flambeaux en argent, Pierre Paraud orfèvre de l’empereur vers 1805 » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Bougeoirs et Chandeliers Empire, Luminaires.