EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien
Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien - Luminaires Style Louis XVI Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien - Antiquités Franck Baptiste Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien - Louis XVI Antiquités - Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien
Réf : 83224
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze doré au mercure
Dimensions :
l. 36 cm X H. 65 cm X P. 20 cm
Luminaires Appliques - Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien XVIIIe siècle - Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien Louis XVI - Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien Antiquités - Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien

Paire d’appliques aux cors de chasse 18 ème, attribuable à Edme-Jean Gallien.

Rare paire de grandes appliques en bronze finement ciselé et doré au mercure à deux bras de lumières.
Modèle à décors de chutes de rubans enlacés de branches de chêne, d’une couronne de lierre et de deux cors de chasse noués entre eux.
Les cors de chasse faisant office de bras de lumières et dissimulant les bobèches.
Au dessous une paire de castagnettes attachées au ruban central qui se termine par deux glands de passementerie en graine d’épinard.

Trés bel état de conservation.

Grande qualité de ciselure et dorure d’origine à double patine amatie et brillante.

Travail français d’époque Louis XVI attribuable au bronzier Edme-Jean Gallien* ou à son successeur Pierre Bureaux (né en 1728).

Dimensions :

Hauteur : 65 cm ; Largeur : 36 cm ; Profondeur : 20 cm

Modèle proche :

Palais de Pavlosk-Saint Pétersbourg Russie

*Edme-Jean Gallien (1720-1797) ...

Lire la suite

... est un bronzier issu d'une dynastie d'orfèvres.
En 1750 il fournit la garniture de bronze d'une commode au marchand-mercier Lazare Duvaux et quelques années plus tard il réalise les caisses en bronze de deux pendules, une pour la chambre du roi Louis XV à Compiègne l’autre pour son cabinet de conseil à Fontainebleau.
Fournisseur du Prince de Condé, il se retira en 1771 en vendant son fonds de commerce à Pierre Bureaux.

L'inventaire de la vente de son atelier le 6 février 1771 mentionne des modèles d'appliques à rapprocher des appliques que nous présentons:
Un autre fort bras trois branches à corps de chasse et branchages de lierre:.. 300 livres.
Un bras à deux branches à fort noeuds de rubans:......................................150 livres.
Une paire de bras à trois branches à pied de biche.
Enfin en 1774, Pierre Bureaux son successeur livre les appliques décrites ci-dessous pour le salon du château de Chessy:
« Plus fourny une forte paires de bras à deux corps de chasse noué ensemble avec une charpe qui fait la coconde en hault retombant en bas en deux partie avec des gland grene d'epinard model faites expres l'exceptions des corps »

Notre avis :

Les paires d’appliques à décor cynégétique sont particulièrement rare sur le marché, surtout dans cette dimension.
Notre modèle est décrit précisément dans les archives du bronzier Edme-Jean Gallien, les cors de chasse noués, les branches de chêne, de lierre et même la nature des fils des glands de passementerie « en graine d’épinard » permettent de lui attribuer avec certitude la paternité du modèle.
Les feuilles de chêne ornés de glands de notre paire d’appliques, comparable à celle que l’on retrouve sur la pendule à la gloire du roi Louis XIV conservée à Versailles et réalisée par le maitre fondeur nous permettent de mieux apprécier l’extrême qualité de ciselure de nos pièces, identique à celle d’une commande royale.
Si les archives de 1771 nous apprennent que le maitre possédait plusieurs versions en stock lors de la vente de l’atelier et que son successeur en livra d’autres quelques années plus tard, nous ne savons pas à qu’elle date il mit au point le premier modèle.
Grand pourvoyeur de bronzes de Louis V de Bourbon Condé (1736-1818) il est fort probable qu’il lui livra une version de ce modèle antérieurement, voir même que le prince en fût le commanditaire originel.
En effet rappelons la grande passion pour la chasse à courre des princes de Condé et la présence des grandes écuries en leur domaine de Chantilly, qui étaient les plus vastes de France après celle du roi à Versailles.

Le modèle, associé à la vénerie, grande tradition française, connaitra un fort succès, et sera encore apprécié sous l’empire, avec une variante livrée par le bronzier Claude Galle pour le Salon de l'appartement de sa Majesté l'Impératrice au premier étage du Petit Trianon: sous le n°91 «quatre bras de cheminée à 5 lumières avec attributs et cors de chasse en bronze ciselé et doré ».

Antiquités Franck Baptiste

Appliques Louis XVI

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paire d’appliques aux cors de chasse 18e, attribuable à Edme-Jean Gallien » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Appliques Louis XVI, Luminaires.