EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire de bustes en marbre - Marcus Aurelius & Domitianus
Paire de bustes en marbre - Marcus Aurelius & Domitianus - Sculpture Style Paire de bustes en marbre - Marcus Aurelius & Domitianus - Desmet Galerie Paire de bustes en marbre - Marcus Aurelius & Domitianus - Antiquités - Paire de bustes en marbre - Marcus Aurelius & Domitianus
Réf : 91805
38 000 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Marbre
Dimensions :
H. 74 cm
Sculpture Sculpture en Marbre - Paire de bustes en marbre - Marcus Aurelius & Domitianus XIXe siècle - Paire de bustes en marbre - Marcus Aurelius & Domitianus  - Paire de bustes en marbre - Marcus Aurelius & Domitianus Antiquités - Paire de bustes en marbre - Marcus Aurelius & Domitianus
Desmet Galerie
Desmet Galerie

Sculptures classiques


+32 (0)486 02 16 09
Paire de bustes en marbre - Marcus Aurelius & Domitianus

Buste de Marc-Aurèle (121-180 ap. J.-C.)
Buste de Domitianus (51-96 après J.-C.)
Italien, XIXe siècle
Marbre blanc
H 74 cm (Marc-Aurèle)
H 70 cm (Domitien)



Marc-Aurèle, le célèbre empereur philosophe romain, est connu par l'histoire comme le dernier des cinq bons empereurs. Il fut élevé à la cour impériale et, par une série d'adoptions et de mariages, devint le successeur de l'empereur Antonin Pius. Arrivé au pouvoir en 161 après J.-C., à l'âge de 40 ans, Marcus a régné pendant près de 20 ans, dont les six premières années en tant que corégent avec Lucius Verus. Les portraits de Marcus reflètent les différentes étapes de sa vie. Les représentations de Marcus jeune homme le montrent avec une tête pleine de boucles ébouriffées (voir, par exemple, le portrait de Berlin, pl. 1 a-d dans Fittschen, Prinzenbildnisse Antoninischer Zeit), et il acquiert progressivement une barbe et une moustache (voir fig. 235, p. 271 dans Kleiner, Roman Sculpture)... ...

Lire la suite

... Lorsque Marcus est couronné empereur, il est représenté avec la même auréole de boucles, mais maintenant avec la barbe complète d'un philosophe, avec des boucles parallèles individuelles, comme on peut le voir ici. Ce portrait peut être classé dans la catégorie du type 4 ou du type Capitoline Imperatori 38, nommé d'après ce qui est considéré comme le meilleur exemple conservé (fig. 237 dans Kleiner, op. cit.). Réalisé entre 170 et 180 après J.-C., vers la fin de son principat, il représente l'empereur mûr et vieillissant. Comme le décrit Kleiner (p. 271 et suivantes, op. cit.) : "Les portraits réalisés à la fin du principat de Marcus sont des documents humains extraordinaires, car ils intègrent non seulement le processus de vieillissement mais reflètent également l'état d'esprit de l'empereur philosophe. Il n'est pas surprenant que l'exemple le plus ancien de pénétration psychologique dans le portrait romain coïncide avec le principat d'un penseur profond profondément imprégné des idées stoïciennes."

Titus Flavius Domitianus était le deuxième fils du futur empereur Vespasien et de Flavia Domitilla. En tant qu'empereur, Domitien était détesté par l'aristocratie. D'après les auteurs trajaniques Tacite et Pline le Jeune (Suétone est moins partisan), il est difficile de démêler la vitupération des actions d'une croyance authentique, mais il semble certain que la cruauté et l'ostentation étaient les principaux motifs de son impopularité, plutôt que toute incompétence militaire ou administrative. En effet, son contrôle strict sur les magistrats de Rome et des provinces lui valut les éloges de Suétone. Dans son secrétariat, il utilisait à la fois des affranchis et des chevaliers, dont certains conservèrent leur poste après sa mort ; et son consilium de proches conseillers, y compris des sénateurs, ne dérogeait pas aux précédents. En matière de législation, il se montra sévère et encourut la censure pour avoir tenté d'enrayer des vices dont il n'était pas lui-même à l'abri. Il serait peut-être plus juste de lui reprocher un paternalisme excessif. Un édit ordonnant la destruction de la moitié des vignobles provinciaux est typique : il était destiné à encourager la culture des céréales et à limiter l'importation de vin en Italie (où, entre-temps, aucune augmentation de la production n'était autorisée), mais Domitien ne fut pas en mesure de mener l'affaire à bien. Les lettres de Pline le Jeune à Trajan montrent que les décisions administratives de Domitien n'étaient généralement pas révoquées.
Sa politique militaire et étrangère ne fut pas toujours couronnée de succès. Domitien est le premier empereur depuis Claude (43) à faire campagne en personne. En Grande-Bretagne et en Allemagne, les Romains firent des progrès au début du règne, et la construction du limes ("ligne fortifiée") Rhin-Danube doit plus à Domitien qu'à tout autre empereur. Mais la consolidation en Écosse fut stoppée par de graves guerres sur le Danube, où Domitien ne parvint jamais à un règlement entièrement satisfaisant et, pire encore, perdit deux légions et de nombreuses autres troupes. Ces pertes, dont Tacite admet qu'elles sont dues à la mollesse ou à la témérité de ses commandants, sont naturellement retenues contre Domitien à Rome. Cela n'affecta cependant pas sa popularité auprès de l'armée, dont il avait judicieusement augmenté la solde d'un tiers en 84.

Le véritable enjeu était sa propre position constitutionnelle et cérémoniale. Il poursuivit la politique de son père, qui consistait à tenir de fréquents consulats (il fut consul ordinaire chaque année de 82 à 88) ; il devint censeur à vie en 85, ce qui lui permit de contrôler les membres du sénat et le comportement général ; il porta une tenue triomphale au Sénat ; et il présida, vêtu d'une tenue grecque et d'une couronne d'or, quatre jeux annuels sur le modèle grec, ses collègues juges portant des couronnes à son effigie parmi les effigies des dieux. Selon Suétone, une grave source d'offense était son insistance à être appelé dominus et deus ("maître et dieu").



Littérature connexe

K.Fittschen, Prinzenbildnisse Antoninischer Zeit, Beiträge zur Erschliessung hellenistischer und kaiserzeitlicher Skulptur und Architektur, Band 18, (Mainz-am-Rhein, 1999).
D.E.E.Kleiner, Roman Sculpture, (Yale - 2002).

Conditions générales de livraison :

Nous prenons en charge avec soin l'emballage des objets.
Nous travaillons avec des transporteurs spécialisés en oeuvres d'art.
Pour les objets de plus petites tailles nous faisons les envois avec DHL.
Les envois sont suivis et assurés.

Desmet Galerie

Ecce Homo
Ecce Homo

28 000 €

XIXe siècle
Faun jouant de la flûte
Faun jouant de la flûte

38 000 €

Sculpture en Marbre