EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Nature morte aux huîtres - Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666)
Nature morte aux huîtres - Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666) - Tableaux et dessins Style Louis XIII Nature morte aux huîtres - Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666) - Galerie FC Paris Nature morte aux huîtres - Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666) - Louis XIII Antiquités - Nature morte aux huîtres - Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666)
Réf : 86197
13 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Hollande
Materiaux :
Huile sur panneau de chêne
Dimensions :
l. 97 cm X H. 74 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Nature morte aux huîtres - Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666) XVIIe siècle - Nature morte aux huîtres - Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666) Louis XIII - Nature morte aux huîtres - Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666)
Galerie FC Paris
Galerie FC Paris

Tableaux anciens et sculptures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)6 26 62 14 87
Nature morte aux huîtres - Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666)

Nature morte aux huîtres, verre de vin, grenade, citron et miche de pain.
Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666).

Époque XVIIème siècle

Huile sur panneau de chêne (2 planches jointes)
Cadre de style Flamand en bois noirci à profil inversé.
Dimensions totales : 74 x 97 cm Le panneau seul : 52 x 74 cm

Jacob Foppens van Es est un peintre flamand, né à Anvers vers 1596 et mort dans cette même ville en 1666. Il est connu pour ses natures mortes principalement de tables garnies et parfois de fleurs. Avec Osias Beert et Clara Peeters, il est l'un des principaux représentants de la première génération de la nature morte flamande.
Les données biographiques sur sa vie sont rares. L'inscription sur un portrait gravé par Wenceslas Hollar d'après un dessin de Joannes Meyssens note qu'il est né à Anvers. Le fait qu'il n'ait pas été inscrit comme élève dans la Guilde d’Anvers avant de devenir maître, indique qu'il s'est probablement formé dans une ...

Lire la suite

... autre ville.
Il se marie avec Joanna Claessens avec laquelle il a trois filles et quatre fils dont un sera peintre.
Son succès en tant qu'artiste est attesté par le fait que ses œuvres faisaient partie de nombreuses collections anversoises du XVIIe siècle. Même l'inventaire du grand peintre baroque flamand Pierre Paul Rubens comprenait deux de ses œuvres.

Autre preuve de son succès : Une collection de portraits d'artistes intitulée « Images de divers hommes d’esprit sublime qui par leur art et science », est publiée à Anvers en 1649 avec le texte suivant :
« IACOBVS VAN ES/ Peinctre Excellent en fruicts, poissons, oiseauz et fleurs, lesquelles il faict extrêmement bien au naturel il demeure à Anvers y estant ne »

Il jouit d'un statut élevé parmi les grands artistes anversois et se lie d'amitié avec eux, tels que Jacob Jordaens, Cornelis Schut et Deodat del Monte, qui sont également les parrains de ses enfants. Il est actif à Anvers pendant une cinquantaine d’années. Parmi ses élèves, on compte Jacob Gillis en 1621 et Jan van Tienen en 1623.

Il s’était fait une spécialité de ces peintures augurant de délicieuses agapes, et illustrant davantage la puissance de leur commanditaire qu’une allégorie spirituelle. Car même si le citron pelé est traditionnellement le symbole du passage du temps et de la brièveté de la vie, ou le crabe celui de la résurrection, ce genre de tableau était typiquement de ceux destinés à être accrochés dans les salles à manger de la bourgeoisie, dont le culte réformé avait mis au rebut la peinture religieuse… mais qui n’avait absolument pas l’intention de renoncer à montrer son prestige économique ! Si le peintre fait ici la démonstration de son talent, c’est pour tirer son épingle du jeu, car la concurrence est rude entre les artistes. Mais c’est aussi la meilleure façon pour les bourgeois qui lui ont passé commande de montrer à quel point leur richesse leur permet de profiter du commerce international…

Provenance :
Galerie Jean Gismondi, Antibes.
Collection du Château de Biron (Dordogne)
Bibliographie : Edith Greindl, Les peintres flamands de nature morte du XVIIème siècle, reproduit n° 30, p. 51, cat. N° 63 (par Jacob van ES).

Très bel état de conservation.

Conditions générales de livraison :

Nous organisons la livraison dans le monde entier. Un devis vous sera établi lors de votre achat. Veuillez nous consulter.

Galerie FC Paris

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Nature morte aux huîtres - Attribuée à Jacob Foppens van Es (1596-1666) » présenté par Galerie FC Paris, antiquaire à PARIS dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.