EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Mors de bride de carabiniers, premier empire
Mors de bride de carabiniers, premier empire - Collections Style Empire
Réf : 72216
1 400 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Laiton et Cuivre
Collections Armes & Souvenirs Historiques - Mors de bride de carabiniers, premier empire
Bertrand Malvaux
Bertrand Malvaux

Armes anciennes et souvenirs historiques


+33 (0)6 07 75 74 63
+ 33 (0)2 40 73 36 00
Mors de bride de carabiniers, premier empire

L’embouchure du mors est de la forme dite « à gorge de pigeon ». Les canons sont presque droits, depuis le bas des broches jusqu’aux talons, pour faire un plus juste appui sur les barres.
L’œil du banquet
L’ouverture de l’œil du banquet ou de la branche est destiné à recevoir la courroie de rêne. Il est foré un trou au-dessous de l’œil du banquet pour y placer le S et le crochet auxquels est fixée une chaînette gourmette absente sur cet exemplaire.
Un second trou est foré en dessous de ce dernier pour recevoir le clou en cuivre destiné à fixer les bossettes sur les fonceaux.
Branches
Au-dessous de la gargouille, les branches sont fortes et droites, contenues par deux tourets. Les tourets de cette chaînette passent dans un trou pratiqué, pour les contenir, à l’extrémité postérieure de la gargouille.
Gargouille du mors
L’extrémité inférieure, ou le bas de la branche, se termine par une ouverture en forme de cœur renversé aux bords arrondis, nommée ordinairement « la gargouille ». Elle doit suppléer à boucler les porte-rênes lorsque leurs anneaux seront cassés. Le dessous de la gargouille est foré d’un trou destiné à recevoir les tourets de porte-rênes garnis de leurs anneaux. Au-dessous des canons, la branche est percée par un trou destiné à recevoir le clou de l’oreille inférieure de la bossette.
Embouchure du mors
Les côtés de l’embouchure sont foncés dans les branches du banquet, laissés forts aux branches, par des fonceaux plats et rivés à froid. Les arcs des banquets joignent exactement la rondeur des canons de l’embouchure pour la consolider et renforcer les branches.
Bossettes
Les bossettes sont en laiton ; elles servent à cacher les fonceaux et font ornement. Elles ont deux oreilles percées d’un trou pour les clouer sur les branches avec deux clous en cuivre. La tête de ces clous est arrondie ; la pointe est rivée dans la fossette des fonceaux, pour le clou de l’oreille supérieure, et sur la face interne de la branche, pour le clou de l’oreille inférieure. La bossette est lisse et représente sur un fond plat une bombe en éclats; il est bordé d'une moulure incurvée allant jusqu'au bord extérieur de la bossette
Entièrement en fer forgé limé (à l’origine étamé).

Bon état, oxydation de surface à nettoyer.

France.

Premier Empire.

Conditions générales de livraison :

Tous les objets sont envoyés en recommandés, assurés, soit par La Poste, soit par transporteur express (FEDEX, UPS, DHL…).
Prix sur demande.

Bertrand Malvaux

Armes & Souvenirs Historiques Empire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Mors de bride de carabiniers, premier empire » présenté par Bertrand Malvaux, antiquaire à Nantes dans la catégorie Armes & Souvenirs Historiques Empire, Collections.