EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760
Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760 - Mobilier Style Louis XV Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760 - Antiquités Franck Baptiste Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760 - Louis XV Antiquités - Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760
Réf : 85393
Prix sur demande   -   RÉSERVÉ
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France, Bordeaux
Materiaux :
Acajou de Cuba
Dimensions :
l. 197 cm X H. 296 cm X P. 70 cm
Mobilier Armoire - Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760 XVIIIe siècle - Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760 Louis XV - Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760 Antiquités - Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760

Monumentale armoire en acajou massif ouvrant par deux portes en façade.
Modèle fortement galbé concave et convexe en façade et sur les cotés.
Les portes à cadres, c’est à dire ceinturées de grosses moulures en bourrelés.
Les trois panneaux des portes sont monoxyles ( taillés dans une seule pièce de bois), ils sont nerveusement découpés et encadrés de moulures fortement ressorties.
Ceux du milieux sont incrustés en façade et sur les cotés d’une marqueterie de cubes en plaquage de citronnier, ébène et bois fruitiers.
Les traverses basses chantournées et finement sculptées de paniers de fleurs et de rinceaux d’acanthes.
Le dormant central sculpté d’un pot à feu sur un tertre , accompagné de guirlandes de fleurs, de fruits, et de deux rameaux d’oliviers noués entre eux.
Les quatre pieds enroulés en escargots simulent des têtes de béliers.
Les portes doubles faces sont aussi moulurées et soigneusement finies sur les faces internes, elles ...

Lire la suite

... dévoilent un intérieur à deux étagères en partie haute et un rare buffet galbé en acajou en partie basse.
Elles sont richement ornées d’une importante ornementation de ferronneries découpées à décor d’arabesques et de palmettes ajourées dont deux entrées de serrures, une crémone ciseaux et une serrure-crémone à cinq pennes.
Enfin l’armoire est coiffée d’une corniche en chapeau de gendarme à triple évolutions.

Trés bel état de conservation, clé d’origine.

Travail Bordelais d’époque Louis XV vers 1760.

Dimensions :

Hauteur : 297 cm
Largeur arrière : 196 cm ; Largeur avant : 150 cm
Profondeur : 70 cm

Provenance : propriété familiale Pessac-Léognan puis par succession.

Notre avis :

Avec sa taille monumentale de trois mètres et son impressionnant déport arrière de 23 cm par cotés, notre armoire en acajou massif est caractéristique des meubles de présentation bordelais.
Destiné à présenter l’argenterie et surtout à sublimer la puissance financière de son propriétaire, ce type de meuble fût l’apanage de l’élite commerciale au 18 ème siècle, période ou grâce au commerce triangulaire, la cité va faire partie des villes les plus prospères au monde.
Notre armoire reprend la configuration classique Bordelaise, avec un bois d’acajou massif de grande qualité, des galbes généreux, un buffet intérieur et des ferronneries surdimensionnées tout en restant trés fines.
On peut admirer ces caractéristiques sur l’armoire ou sur le scriban-bibliothèque conservés à l’hotel de Lalande qui est aujourd’hui le musée des arts décoratifs de Bordeaux.
Notre modèle se démarque par ses rares incrustations de marqueteries géométriques qui sont un véritable « pied de nez » fait par notre ébéniste à ses rivaux parisiens.
En effet ce type de marqueterie est connue sous le nom de « cubes d’Oeben », en référence au célèbre ébéniste du roi Louis XV Jean François Oeben (1721-1763) qui mis à la mode cette sorte de mosaïque particulièrement difficile à réaliser.
Ce décor trés particulier nous permet de dater précisément notre meuble des années 1760 et nous renseigne sur le fait que notre ébéniste connaissait ou du moins avait vu, les dernières réalisations à la mode à Versailles.
L’ébéniste et le commanditaire de l’armoire ont voulu faire passer un message fort, indiquant qu’ici, à Bordeaux ont savait aussi bien travailler dans la masse les bois exotiques, que réaliser dans la finesse, les marqueteries les plus complexes.
Abondance, puissance, mais aussi finesse et délicatesse décrivent parfaitement cette armoire galbée qui est à nos yeux, une des plus belles connues à ce jour.

Antiquités Franck Baptiste

Armoire Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Monumentale armoire de présentation en acajou, Bordeaux vers 1760 » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Armoire Louis XV, Mobilier.