EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Meuble dressoir lyonnais d’époque renaissance
Meuble dressoir lyonnais d’époque renaissance - Mobilier Style
Réf : 96674
20 000 €
Époque :
<= XVIe siècle
Provenance :
France, Lyon
Materiaux :
Bois de noyer
Dimensions :
l. 162 cm X H. 189 cm X P. 61 cm
Galerie Gabrielle Laroche
Galerie Gabrielle Laroche

Haute Epoque


+33 (0)1 42 97 59 18
+33 (0)6 08 60 05 82
Meuble dressoir lyonnais d’époque renaissance

Ce meuble à deux corps est un très bel exemple de l’intérêt porté par les huchiers lyonnais aux principes d’organisation et de rigueur de l’architecture. En effet, durant la seconde renaissance, l’art du meuble prend modèle sur le système architectural hérité de l’antiquité par l’intermédiaire de l’Italie du Quattrocento.
 
Ce buffet se compose de deux corps superposés. Le corps du haut en retrait est couvert d’un entablement et d’une corniche fortement débordants reposant, à l’arrière et à l’avant sur quatre vigoureuses colonnes cannelées surmontées de chapiteaux ioniques. La partie plafonnant est finement sculptée de rosaces et de motifs géométriques.
 
Le corps inférieur s’élève sur une base moulurée bordée d’une tresse. Il ouvre à deux vantaux dont chaque panneau est orné en son centre d’un très joli mascaron et de quatre roses. Le cadre du panneau est sculpté de palmettes.
 
Des pilastres cannelés forment les ...

Lire la suite

... montants latéraux ainsi que le faux dormant.
 
La ceinture est séparée des corps inférieur et supérieur par d’épaisses moulures ornées de palmettes et d’un tore lauré.  Deux tiroirs moulurés « en bec de corbin » ouvrent en ceinture. Il sont également sculptés de palmettes.
 
Le corps supérieur est scandé par trois pilastres cannelés. Les vantaux reprennent l’organisation des deux précédents en remplaçant toutefois les mascarons par des têtes d’angelots ailés. Deux tresses bordent le corps supérieur.
 
Les côtés du corps supérieur reçoivent une sobre ornementation.
 
Le meuble est couronné par une corniche à denticules et palmettes supportée par des modillons garnis de palmettes.
 
Simple et élégant, ce meuble à deux corps superposés à retrait montre une qualité d’exécution remarquable. Le menuisier qui fût chargé de sa réalisation a puisé dans le répertoire ornemental une grande variété de motifs. En outre, il a su allier à une organisation stricte des volumes un jeu de moulure dont l’important relief anime la façade.

Galerie Gabrielle Laroche

Cabinet & Coffre