EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Bouillon à décor du comte Alexis Orloff, Meissen vers 1793
Bouillon à décor du comte Alexis Orloff, Meissen vers 1793 - Céramiques, Porcelaines Style Bouillon à décor du comte Alexis Orloff, Meissen vers 1793 - Galerie Théorème Bouillon à décor du comte Alexis Orloff, Meissen vers 1793 - Antiquités - Bouillon à décor du comte Alexis Orloff, Meissen vers 1793
Réf : 69007
6 500 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Meissen Allemagne
Materiaux :
Porcelaine
Dimensions :
L. 21.5 cm
Céramiques, Porcelaines  - Bouillon à décor du comte Alexis Orloff, Meissen vers 1793 XVIIIe siècle - Bouillon à décor du comte Alexis Orloff, Meissen vers 1793  - Bouillon à décor du comte Alexis Orloff, Meissen vers 1793 Antiquités - Bouillon à décor du comte Alexis Orloff, Meissen vers 1793
Galerie Théorème
Galerie Théorème

Céramiques européennes et asiatiques


+33 (0)1 40 15 93 23
Bouillon à décor du comte Alexis Orloff, Meissen vers 1793

Ecuelle à bouillon couverte en porcelaine dure de Meissen, à fond bleu, à rare décor polychrome représentant sur une face le comte Alexis Orloff portant ses décorations, en buste, dans un médaillon, sur l’autre face sa fille jouant de la balalaïka, portant sur une décoration le chiffre de l’Impératrice Ekaterina II.
Le couvercle à fond bleu, à décor polychrome de chiens et de chevaux dans des médaillons.
Marqué au revers des deux épées croisées en bleu et de l’étoile.
Présentoir réassorti en porcelaine de Meissen du 18 ème siècle, à fond bleu, décoré dans trois réserves de paysages traités en polychromie.
Le comte Alexis Orloff ( 1737 – 1808 ), frère du favori de Catherine II de Russie, fut commandant des forces navales russes. Passionné de chevaux, il créa la race des « trotteurs Orloff ». Sa fille ( 1785 – 1848 ) demoiselle d’honneur de l’Imperatrice Catherine II à 8 ans, fut autorisée à porter le chiffre de l’Imperatrice en diamant, (que l’on retrouve sur notre portrait), et devint dame d’honneur des Impératrices Maria Feodorovna Elisabeth Alexeiejavna et Alexandra Feodorovna.

Période Marcolini, cette écuelle a probablement été commandée en 1793, année où sa fille recoit à l'age de huit ans la décoration en diamants visible sur le portrait

Longueur de l’écuelle 21,5 cm, Hauteur 16 cm, Diamètre présentoir 23 cm

Bon état général, bouton du couvercle recollé.

Galerie Théorème

Céramiques, Porcelaines