EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Maternité flamande aux fleurs - Ecole Anversoise du milieu du XVIIe siècle
Maternité flamande aux fleurs - Ecole Anversoise du milieu du XVIIe siècle - Tableaux et dessins Style Maternité flamande aux fleurs - Ecole Anversoise du milieu du XVIIe siècle - Poisson et Associés Maternité flamande aux fleurs - Ecole Anversoise du milieu du XVIIe siècle -
Réf : 91409
VENDU
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Belgique
Materiaux :
Huile sur bois
Dimensions :
L. 45 cm X l. 34 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Maternité flamande aux fleurs - Ecole Anversoise du milieu du XVIIe siècle XVIIe siècle - Maternité flamande aux fleurs - Ecole Anversoise du milieu du XVIIe siècle  - Maternité flamande aux fleurs - Ecole Anversoise du milieu du XVIIe siècle
Poisson et Associés
Poisson et Associés

Peintures,sculptures et objets d'art du XVème au XVIIème siècle


+33 (0)6 08 93 86 52
Maternité flamande aux fleurs - Ecole Anversoise du milieu du XVIIe siècle

Atelier de Daniel Seghers (1590-1661)
Vierge à l’enfant dans une mandorle en grisaille et bouquet de fleurs
Ecole Anversoise du milieu du XVIIe siècle
Peinture sur panneau de chêne 45x34 cm

Daniel Seghers est né à Anvers en 1590 et mort en 1661. Elève de Jan Brueghel l’Ancien (1568-1625), connu pour ses peintures de fruits et de fleurs. Seghers suivra son chemin en ajoutant les décors en grisaille que les fleurs semblent donc orner. On a l’illusion d’un monument de pierre que l’on ne retrouve pas avec Jan Brueghel.
En plus d’être très prolifique, Daniel Seghers était très apprécié de ses contemporains. Pour preuve, de son vivant, 239 de ses œuvres ont été recensées de manière à identifier l’acheteur et les collaborateurs.
On sait de Daniel Seghers qu’il peignait uniquement les fleurs et qu’il donnait la suite à différents artistes tels que le Dominiquin (1581-1641), Nicolas Poussin (1594-1665), Pierre-Paul Rubens (1577-1640) et ...

Lire la suite

... d’autres, en effet, plusieurs tableaux avec uniquement le décor floral ont été retrouvé. Erasme Quellin le Jeune (1607-1678) collaborera de nombreuses reprises avec l’atelier de Seghers.
Ces peintures florales, ces « peintures de guirlande » sont typiquement flamande et ne mourront pas avec lui puisque d’autres artistes comme Jan Phillipps Van Thiegen reprendront ses peintures. On retrouve souvent des roses et des tulipes sur le point de s’ouvrir. Le début de sa carrière correspond à des guirlandes uniformes tandis que la fin s’illustre avec des groupes de fleurs, souvent trois ou quatre. Ces ornements en trompe l’œil sont des plus baroques.
Dans cette peinture, nous pouvons donc observer une vierge à l’enfant dans un cadre des plus caractéristiques de Seghers. La guirlande se compose d’iris, de roses, de jonquilles et de gerberas représentant l’amour profond. Les personnages sont représentés à la manière flamande et sont ancrés dans un fond sombre.
Nous pouvons ajouter que le panneau est bien issu de la ville d’Anvers puisqu’à l’arrière, nous retrouvons la tafereelmaker (marque de pannellier) sous forme d’une tour. Elle confirme que l’ouvrage est achevé et garantit une production de qualité.
L’œuvre mesure 34 cm de large et 45 cm de hauteur à vue.
La moulure du cadre est de 12 cm.

-TLB

Poisson et Associés

<   XVIe siècle
Vierge de Trapani, XVIe siècle
Vierge de Trapani, XVIe siècle

13 000 €

<   XVIe siècle
Sculptures haut relief - Souabe vers 1500
Sculptures haut relief - Souabe vers 1500

17 000 €

Tableaux XVIIe siècle