EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Marseille, l'entrée du port - Gaston de La Touche (1854-1913)
Réf : 71601
Prix sur demande
Époque :
XXe siècle
Signature :
Gaston La Touche (1854-1913)
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur panneau
Dimensions :
l. 15 cm X H. 14.9 cm
Galerie Delvaille
Galerie Delvaille

Mobilier français du XVIIIe siècle et Tableaux fin du XIXe début du XXe siècle


+33 (0)1 42 61 23 88
+33 (0)6 77 73 17 29
Marseille, l'entrée du port - Gaston de La Touche (1854-1913)

Gaston de La Touche (dit Gaston La Touche) est né le 29 Octobre 1854 à Saint-Cloud.
Dès son plus jeune âge, Gaston La Touche émet le souhait de suivre des cours de dessin. Il commence son apprentissage à partir de 1864 auprès d’un certain Monsieur Paul – professeur de dessin – qui remarque rapidement son aptitude naturelle et l’encourage à persévérer dans cette voie. Interrompu par la guerre franco-prussienne en 1870, il doit quitter sa ville natale avec sa famille et se réfugie en Normandie à Champsecret. Pendant cette période il ne reçoit aucune autre formation. Au début de sa carrière il est fortement influencé par l’œuvre d’Edouard Manet qui lui donnera quelques conseils.
En 1890, sa rencontre avec Félix Bracquemond est déterminante dans l’évolution de sa carrière et marque un tournant dans sa créativité. A partir de cette date, sa palette chromatique se compose essentiellement de couleurs chatoyantes.
Cette même année marque l’inauguration du Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts au Palais de l’Industrie à Paris sous l’égide de Meissonier (1815-1891) et de Bracquemond (1833-1914). Ce salon se pose en scission au Salon Officiel de Paris.
Avant de devenir membre de la Société Nationale des Beaux-Arts il était sociétaire des Artistes Français à partir de 1883. Il obtient des médailles de 3e classe en 1884, de 2e classe en 1888. Il reçoit une médaille de bronze à l’Exposition Universelle de 1889 puis une médaille d’or à celle de 1900.
Artiste coloriste de talent il maîtrise parfaitement les techniques de la peinture à l’huile, de l’aquarelle et du pastel.
Sa touche s’apparente à celle de l’impressionnisme, ses sujets rappellent les scènes galantes du XVIIIe siècle inspirés, notamment, par l’œuvre de Jean-Antoine Watteau (1684-1721). Il crée des atmosphères oniriques et vaporeuses donnant une sensibilité symboliste à ses tableaux.
L’artiste réalisa des panneaux décoratifs pour la mairie de Saint-Cloud, le ministère de la Justice à Paris, et la Villa Arnagua d’Edmond de Rostand à Cambo-les-Bains.
Cinq de ses œuvres se trouvent aujourd’hui conservées au Musée d’Orsay à Paris.


Musées :
Paris, Musée d’Orsay
Paris, Petit Palais
Chicago (Etats-Unis), The Art Institute of Chicago
Versailles, Château
Marseille, Musée des Beaux-Arts
Rouen, Musée des Beaux-Arts
Beauvais, MUDO

Bibliographie :
E. Bénézit, Gründ édition, Tome VIII, pages 311-312.

Galerie Delvaille

Tableaux du XXe siècle