EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Marie-Antoinette, par Comtesse d'Hane Steenhuyse, d'après Gautier-Dagoty
Marie-Antoinette, par Comtesse d'Hane Steenhuyse, d'après Gautier-Dagoty - Tableaux et dessins Style Marie-Antoinette, par Comtesse d'Hane Steenhuyse, d'après Gautier-Dagoty - Galerie Pellat de Villedon Marie-Antoinette, par Comtesse d'Hane Steenhuyse, d'après Gautier-Dagoty - Antiquités - Marie-Antoinette, par Comtesse d'Hane Steenhuyse, d'après Gautier-Dagoty
Réf : 67788
3 800 €
Époque :
XIXe siècle
Tableaux et dessins Dessin, Aquarelle & Pastel - Marie-Antoinette, par Comtesse d'Hane Steenhuyse, d'après Gautier-Dagoty XIXe siècle - Marie-Antoinette, par Comtesse d'Hane Steenhuyse, d'après Gautier-Dagoty  - Marie-Antoinette, par Comtesse d'Hane Steenhuyse, d'après Gautier-Dagoty Antiquités - Marie-Antoinette, par Comtesse d'Hane Steenhuyse, d'après Gautier-Dagoty
Galerie Pellat de Villedon
Galerie Pellat de Villedon

Mobilier, objets d'art et tableaux


+33 (0)1 39 02 14 60
+33 (0)6 07 57 01 20
Marie-Antoinette, par Comtesse d'Hane Steenhuyse, d'après Gautier-Dagoty

Portrait de Marie-Antoinette, pastel sur papier marouflé sur toile, cadre de bois doré, réalisé d'après le portrait de Jean-Baptiste André Gautier-Dagoty réalisé en 1775, et signé par M. Ctesse d'Hane Steenhuyse, XIXe siècle. Dim. cadre inclus (H x L ): 99 x 78 cm.

Portrait d'apparat de Marie-Antoinette en grand habit, sur fond de drap aux armes de France. La reine reprend la posture du portrait que Gautier-Dagoty achève en 1775, et que Janinet grave en 1777.

Sur ce portrait, la pastelliste change la palette de couleur, affublant la reine d'un manteau bleu fleurdelisé ne respectant pas les couleurs du manteau royal de France. Elle change la robe, simplifiée en noeuds de ruban, et change la couleur du ruban noué dans les cheveux, mais conservent les bijoux.

Le talent de la comtesse d'Hane Steeenhuyse (Marie-Madeleine Isabelle, morte en 1826 ? Ou plus probablement une comtesse d'Hane Steenhuyse de la seconde moitié du XIXe siècle vu le châssis à clés) transparaît dans le rendu des matières et des carnations par les coloris, dans la finesse d'exécution et dans le réalisme des perles, notamment.

Un incident au bord du cadre en haut à gauche du portrait (infiltration d'humidité sans doute).

Galerie Pellat de Villedon

XVIIIe siècle
Le Repos de Diane, marbre 18e siècle
Le Repos de Diane, marbre 18e siècle

9 200 €

XVIIIe siècle
Fauteuil à châssis, époque Régence
Fauteuil à châssis, époque Régence

Prix : Sur demande

Dessin, Aquarelle & Pastel