EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Louis XIV en armure, Pierre Mignard et atelier vers 1670.
Louis XIV en armure, Pierre Mignard et atelier vers 1670. - Tableaux et dessins Style Louis XIV Louis XIV en armure, Pierre Mignard et atelier vers 1670. - Antiquités Franck Baptiste Louis XIV en armure, Pierre Mignard et atelier vers 1670. - Louis XIV Antiquités - Louis XIV en armure, Pierre Mignard et atelier vers 1670.
Réf : 91923
23 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
France, Paris
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 77 cm X H. 93 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Louis XIV en armure, Pierre Mignard et atelier vers 1670. XVIIe siècle - Louis XIV en armure, Pierre Mignard et atelier vers 1670. Louis XIV - Louis XIV en armure, Pierre Mignard et atelier vers 1670.
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
Louis XIV en armure, Pierre Mignard et atelier vers 1670.

Louis XIV est représenté en buste, de trois quart, il est vêtu d’une cape rouge sur son armure dorée, clin d’oeil au dieu du soleil Apollon.
Il arbore une abondante chevelure naturelle bouclée et porte une fine moustache qui permet de dater notre portrait des années 1670.
A cette période, le jeune roi est en pleine ascension car depuis peu, il gouverne seul, passant de l'enfant chétif au monarque absolu.
Son regard perçant et ambitieux annonce le début du plus grand règne de l'histoire de France .....

Huile sur toile, trés bel état de conservation.

Cadre ovale d’origine en bois de chêne doré . (redoré).

Travail Français d’époque Louis XIV par Pierre Mignard pour le visage, et son atelier pour la coiffure, l’armure et les fonds.

Dimensions:

Toile : Hauteur : 72 cm ; Largeur : 57 cm
Cadre : Hauteur : 93 cm ; Largeur : 77 cm


Notre avis:

Les portraits de Louis XIV jeune sont assez rares contrairement aux nombreuses rééditions du ...

Lire la suite

... modèle officiel de Hyacinthe Rigaud datant de la fin du règne du grand roi .
Pourtant c’est bien dans sa jeunesse que la légende du roi soleil se forge, beau et bon danseur, mais aussi roi guerrier, chasseur, bâtisseur , visionnaire, mécène ….Il est de partout et gère tout … La France devient le centre du monde et la France …. c’est lui !
Trois cent après sa mort il reste omniprésent….

Le tableau date de la période du retour de pierre Mignard à Paris dans les années 1660-1670, il est à rapprocher du tableau équestre « Louis XIV couronné par la victoire devant Maastricht » par Pierre Mignard conservé au Salon de l’oeil de Boeuf dans le château de Versailles.




Pierre Mignard (1612-1695) est un peintre classique français du 17e siècle, il est surtout connu pour ses portraits de la famille royale.
Admiré au 17e, considéré comme un modèle au 18e, il sera oublié ou dénigré dans l'histoire de l'art dès le 19e siècle pour devenir enfin au 20 ème siècle une des références de la peinture française.

Comme son frère aîné Nicolas, Pierre Mignard décide d'être peintre. Dès 1624, il a comme maître Jean Boucher, puis il étudie les décors de Fontainebleau, avant d'entrer dans l'atelier de Simon Vouet qui sera son maître et ami.
En 1635, comme de nombreux artistes, Mignard part à Rome, et reste 22 ans en Italie. Il a l'occasion de travailler en 1643 avec Nicolas Poussin . Pendant ces années, Mignard étudie les artistes italiens, et acquiert une célébrité avec ses portraits et ses tableaux religieux, en particulier ses gracieuses Madones, appelées « mignardes ».
A 19 ans, Louis XIV, qui aime s'entourer de personnes de talent, rappelle Mignard à Paris en 1657. Il est immédiatement accepté à la cour où il va devenir l'un des peintres du roi.
Il reçoit des commandes pour des châteaux comme Saint Cloud, Versailles l'hôtel des Invalides et pour des Hotels Parisiens. Cette partie importante de son activité a disparu, et n'est connue que par des études ou des gravures. Seule, la commande d'Anne d'Autriche pour la coupole du Val de Grace en 1663, est encore visible avec une composition de plus de 200 personnages.
Mignard s'oppose à l'autorité du premier peintre Charles Le Brun. Ce n'est qu'après la mort de celui-ci en 1690, que Mignard obtiendra les fonctions de son rival à 78 ans. La majorité de ses œuvres parvenues jusqu'à nous, date de cette période, en particulier les scènes religieuses, mythologiques et allégoriques ainsi que de nombreux dessins de sa main conservés au musée du Louvre. Cet ensemble de dessins montre ses continuelles recherches de la composition, des attitudes des figures des chevaux et sa fascination pour certains détails comme les mains, les pieds et les draperies.

Antiquités Franck Baptiste

Tableaux XVIIe siècle Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Louis XIV en armure, Pierre Mignard et atelier vers 1670. » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIV, Tableaux et dessins.