EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
L’Exode – Dessin attribué à Giovanni Benedetto Castiglione (1609 – 1664)
L’Exode – Dessin attribué à Giovanni Benedetto Castiglione (1609 – 1664) - Tableaux et dessins Style L’Exode – Dessin attribué à Giovanni Benedetto Castiglione (1609 – 1664) - Art & Antiquities Investment
Réf : 60729
2 300 €
Époque :
XVIIe siècle
Materiaux :
Plume, lavis, encre
Dimensions :
l. 66 cm X H. 44 cm
Tableaux et dessins Aquarelles, Dessins & Pastels - L’Exode – Dessin attribué à Giovanni Benedetto Castiglione (1609 – 1664) XVIIe siècle - L’Exode – Dessin attribué à Giovanni Benedetto Castiglione (1609 – 1664)
Art & Antiquities Investment
Art & Antiquities Investment

Tableaux anciens, dessins, sculptures, objets religieux


+33 (0)6 77 09 89 51
L’Exode – Dessin attribué à Giovanni Benedetto Castiglione (1609 – 1664)

Plume, lavis de blanc et de brun sur traits d'encre noire.

Dans un certain désordre, des hommes, des femmes et des animaux entament une marche forcée. Chargés de paniers ou de ballots, portant agneau ou enfant, ce groupe en mouvement est d’une grande force lyrique. L’épisode biblique de l’Exode qui relate la sortie d’Egypte du peuple hébreu est ainsi adroitement illustré avec peu d’antagonistes. On imagine bien que la scène est un gros plan sur quelques personnages extraits d’une immense foule.
Inscriptions au dos : « Castiglione… »
Encadré sous passe-partout bleu et biseau or.

Dimensions: 25 x 47,4 cm la feuille – 44 x 66 cm avec le cadre

Giovanni Benedetto Castiglione dit « il Grechetto » (Gênes 1609 – Mantoue 05.05.1664). C’est dans sa ville natale que Castiglione reçoit un enseignement riche et varié : il a pour maîtres successifs Giovanni Battista Paggi, Giovanni Andrea de Ferrari ou encore Anton van Dyck. Attiré par la peinture de genre flamande, il s’inspire de Jan Roos (installé à Gênes) et lui emprunte ses compositions mettant en scène des foules d’animaux.
De 1631 et 1635, il séjourne à Rome où il entre dans le cercle de Nicolas Poussin. Sous l’influence du « plus romain des peintres français », le registre de Castiglione s'élargit et son dessin se libère.
Lors d’un second voyage à Rome, entre 1647 et 1652, sa rencontre avec Gian Lorenzo Bernini (le Bernin) va apporter la touche finale à son style résolument baroque.
Giovanni Benedetto Castiglione exerce une grande influence sur le siècle suivant : Ricci et Tiepolo s’inspirent du maître. Mais son empreinte est surtout présente chez Boucher ou Fragonard.

Art & Antiquities Investment

Aquarelles, Dessins & Pastels