EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Les Saisons - Pastel époque XVIIIe
Les Saisons - Pastel époque XVIIIe - Tableaux et dessins Style Les Saisons - Pastel époque XVIIIe - Galerie Pellat de Villedon Les Saisons - Pastel époque XVIIIe - Antiquités - Les Saisons - Pastel époque XVIIIe
Réf : 65921
7 500 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Pastel sur papier
Dimensions :
H. 38 cm
Tableaux et dessins Aquarelles, Dessins & Pastels - Les Saisons - Pastel époque XVIIIe XVIIIe siècle - Les Saisons - Pastel époque XVIIIe  - Les Saisons - Pastel époque XVIIIe Antiquités - Les Saisons - Pastel époque XVIIIe
Galerie Pellat de Villedon
Galerie Pellat de Villedon

Mobilier, objets d'art et tableaux


+33 (0)1 39 02 14 60
+33 (0)6 07 57 01 20
Les Saisons - Pastel époque XVIIIe

Les Saisons, pastel sur papier suiveur des grands pastellistes de l'époque Louis XV telle que Rosalba Carriera, XVIIIe siècle, cadre de bois doré et verre postérieurs (XIXe siècle). Dim. (H x L): 38 x 24 cm.

Les Saisons sont représentées ici sous forme d'allégories féminines. Les figures sont détachées de fond bleu azur. Drapées à l'antiques, elles servent de prétexte à offrir le charme des formes féminines à l'oeil amateur de l'observateur -éclairé, bien sûr- qui se plaît à contempler la belle technique ici déployée. Les carnations de lait sont ombrées de teintes vertes et relevées de roses. La gestuelle est élégante, les doigts précisément dessinés, les proportions parfaites. L'ouvrage révèle une vraie maîtrise du pastelliste qui l'a exécuté.

Le printemps et l'été présentent les fleurs qui en tapissent prairies et jardins, et les blés que l'on moissonnent, noués dans les cheveux. Le visage de l'automne est magnifique, c'est sans doute le plus réussi de la série. Un sein s'échappe d'une robe de lin, sans craindre les première fraîcheur de l'automne, évoqué par les fruits que l'on y récolte, pommes et raisins. Quant à l'hiver, rude, un épais manteaux de velours et d'hermine protège les organes vitaux du froid piquant, mais laisse d'autres piquants atouts s'échapper. Attention à la bise... !

Les cadres en bois doré néoclassiques sont un peu postérieurs au feuilles, et les verres également, bien plats. Les fonds ont été collés avec des feuilles d'ouvrages imprimés au XVIIIe ou au début du XIXe siècle ainsi qu'avec des papiers peints du XIXe siècle.

Soulèvement de la couche chromatique (sur le verre), très bon état général.

Galerie Pellat de Villedon

Aquarelles, Dessins & Pastels