EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Bernard CLARIS (1815-1857) - « Le poète Veyrat »
Bernard CLARIS (1815-1857) - « Le poète Veyrat » - Tableaux et dessins Style
Réf : 68659
VENDU
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Bernard CLARIS (1815 - 1857)
Provenance :
Collection de la reine Marie-Adélaïde
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 95 cm X l. 77 cm
Galerie Vaujany
Galerie Vaujany

Tableaux et meubles du Dauphiné


+33 (0)4 76 43 78 57
+33 (0)6 85 11 52 06
Bernard CLARIS (1815-1857) - « Le poète Veyrat »

Le poète Veyrat rentrant, après un long exil, sur le sol de sa patrie
La Chute des Feuilles ou Le poète Veyrat rentrant, après un long exil, sur le sol de sa patrie

Huile sur toile, signée et datée 1850 en bas à droite.

« À l’un des premiers voyages que firent à Chambéry Victor-Emmanuel et son épouse, le marquis Léon de Costa présenta au couple royal un sujet allégorique intitulé : la Chute des Feuilles. C’était une allusion à la grâce obtenue de Charles-Albert par le poète savoisien Jean-Pierre Veyrat, condamné au bannissement pour cause politique. Cette composition valut au peintre, digne émule de l’auteur de la Coupe de l’Exil, les plus gracieux éloges de la reine Adélaïde ; elle en fit l’acquisition et voulut qu’elle parût à l’exposition de Chambéry, avec cette mention : « acquis par la Reine.»
L’oeuvre fut couronnée en 1850 au concours ouvert par l’Académie de Savoie ; elle était connue sous un autre titre : le poète Veyrat rentrant, après un long exil, sur le sol de sa patrie.»
Louis Revon, conservateur du Musée d’Annecy. Revue Savoisienne. 31 Décembre 1882.

Jean-Pierre Veyrat est né à Grésy-sur-Isère le 1er juillet 1810 et décédé à Chambéry le 9 novembre 1844. Il est le plus grand poète de la Savoie romantique.

Bibliographie principale : Alfred Berthier, le poète Savoyard Jean-Pierre Veyrat, Paris, Librairie Ancienne H. Champion, Avril 1920.

Bernard CLARIS (Thônes 1815 - Chambéry 1857), élève à Genève de Jean-Léonard Lugardon puis d’Ary Scheffer à Paris

Galerie Vaujany

Tableaux XIXe siècle