EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Le Christ parmi les docteurs - Jules Elie Delaunay (1828- 1891)
Réf : 85711
12 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Jules Elie Delaunay (1828- 1891)
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 41 cm X H. 32.5 cm
F. Baulme Fine Arts
F. Baulme Fine Arts

Peintures et dessins anciens


+33 (0)6 19 94 92 78
Le Christ parmi les docteurs - Jules Elie Delaunay (1828- 1891)

Jules Elie Delaunay (Nantes 1828- Paris 1891)
Le Christ parmi les Docteurs
1854
Huile sur toile
32,5 x 41 cm

Esquisse pour le premier essai du concours du Prix de Rome
Inscription ‘H. Flandrin’ au dos

Provenance : Collection Hippolyte Flandrin puis famille de l’artiste ;
Collection Bruno Foucart

Nous remercions Madame Isabelle Julia, spécialiste de l’artiste, d’avoir confirmé l’authenticité de l’œuvre ici présentée.

Jules -Elie Delaunay nait à Nantes en 1828, dans une famille bourgeoise très unie, et reste toujours attaché à la région qui l’a vu grandir, lui a offert ses premiers éveils artistiques et ses premières commandes.
En 1845 il fréquente l’atelier d’un peintre local très estimé de Joachim Sotta (1810-1877) ; l’année suivante celui-ci présente Delaunay, dont il a décelé le talent, à son ami Hippolyte Flandrin au cours d’un voyage à Paris. Le 1er septembre 1847 Delaunay s’inscrit à l’École des Beaux-Arts ...

Lire la suite

... grâce à la recommandation de Flandrin qui certifie que : « Le jeune homme est en état de concourir aux places » ; c’est-à-dire de participer à l’épreuve d’admission, première étape d’inscription à l’École. Dès le 7 septembre le jeune homme la demande d’une carte de copiste au Louvre, où il est déclaré : « élève de M. Flandrin » . Flandrin étant très occupé par le chantier parisien de Saint- Germain-des-Prés et de Saint-Vincent-de-Paul à Nîmes, le jeune peintre trouve judicieux de suivre également l’enseignement de Louis Lamothe (1822-1869) disciple de Flandrin. Pendant neuf ans, avec acharnement, Delaunay travaille pour atteindre le but de tout jeune artiste, être lauréat du Prix de Rome. Il concourt pour la première fois en 1849 mais échoue, ce n’est qu’en 1856 qu’il remporta le prix. Jésus parmi les docteurs fut l’esquisse qu’il présenta au premier concours d’essai en 1854, il est bien noté qu’il est l’élève Hyppolyte Flandrin. Soixante-dix-huit esquisses sont soumises au jury, le 29 avril 1854 et le jeune Delaunay est classé neuvième. Il peut ainsi accéder au second essai et d’être admis, enfin, au concours définitif, dont le sujet était Abraham lavant les pieds aux anges. Lorsque l’œuvre n’était pas primée les jeunes artistes les reprenaient, souvent le malheureux candidat offrait à son professeur comme témoignage de ses progrès. Il est naturel que ce tableau proche des copies de Lesueur réalisées par Delaunay au Louvre et des travaux de Flandrin ait donc été offert par le jeune homme à son maître , et reste dans la famille de ce dernier jusqu’à la redécouverte de la fratrie Flandrin grâce à l’exposition de 1984 à Paris. Auparavant Bruno Foucart acquit cette esquisse de Marthe Flandrin, nièce d’Hippolyte.

Bibliographie : Grunchec Ph., Les Concours des Prix de Rome 1797-1863, II, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, 8 octobre- 14 décembre 1986, pp. 209-210.

F. Baulme Fine Arts

Tableaux XIXe siècle