EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850)
Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850) - Tableaux et dessins Style Louis-Philippe Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850) - Antiquités Franck Baptiste Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850) - Louis-Philippe Antiquités - Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850)
Réf : 81126
16 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Jean François Demay (1798-1850)
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur panneau de chêne
Dimensions :
l. 59 cm X H. 48 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850) XIXe siècle - Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850) Louis-Philippe - Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850) Antiquités - Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850)
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850)

Trés belle huile sur panneau représentant une scène de foire dans un village.
L’artiste représente ici un charlatan en costume de fantaisie se voulant militaire, qui utilise sa calèche comme tribune et vante les mérites d un élixir dont il exhibe fièrement le flacon de verre. Une femme accompagne ses phrases à l’aide d une grosse caisse tandis que deux autres compères en uniforme jouent du clairon et de la flûte.
Devant lui une foule compacte de villageois aux costumes les plus variés, allant de la ménagère en tablier aux bourgeois coiffés de chapeaux haut de forme.
Sur le chemin on peut voir de nombreux animaux, dont des chiens, des chevaux, un âne et à droite un colporteur occupé à présenter des échantillons de tissus à une famille.
En arrière plan, on aperçoit de nombreuses tentes dressées pour la foire et deux artistes sur une estrade remerciant la foule avec leurs chapeaux.

Huile sur panneau de chêne signée en bas à droite « Demay » et ...

Lire la suite

... datée 1833.

Trés bel état de conservation.

Cadre d’origine en bois et stuc doré.

Deux étiquettes sur le cadre au revers, une de l’atelier du doreur encadreur « Antoine Souty » actif Place du Louvre à Paris de 1802 à 1834, l’autre d’un marchand parisien installé 26 rue de Lafayette qui a commercialisé ou revendu l’oeuvre aux prix de 900 francs.

Une étiquette manuscrite au revers du panneau : M. Avril 3 rue Bertrand-Geslin Nantes.


Dimensions :

Cadre : largeur : 59 cm ; Hauteur : 48 cm

Panneau : Largeur : 40,5 cm ; Hauteur : 29,5 cm


Biographie :

Jean François Demay

Né en 1798 à Mirecourt (Meurthe-et-Moselle), mort en 1850 à Paris, Demay fut un peintre spécialisé dans les scènes de genre et les paysages. Artiste autodidacte, Demay participa au Salon de Paris de 1827 à 1846. Il traitait alors avec vivacité les scènes de marchés, foires, kermesses, de la vie paysanne ou tout du moins champêtre à l’époque de la Restauration (1815-1830).

Oeuvres dans les musées :

-Musée du chateau de Compiègne (Le Charlatan 1846)
-Musée de la voiture Compiègne ( La route de Picardie 1832)
-Musée des arts décoratifs de Paris (L’hallali 1837)
-Musée des beaux arts de Bordeaux (voyageurs à chevaux)
-Musée Magnin Dijon (la dernière étape)
-Musée de l’île de France à Sceaux (la fête de St Cloud)
-Musée de Cherbourg (Intérieur d’un village)
-Bibliothèque Marmottan (procession de campagne)
-Musée Carnavalet Paris (Le marché aux fleurs 1839)
-Muceum Marseille (la fête du village)
-Musée des beaux arts de Beaune ( la halte)

Bibliographie :

Les petits Maîtres de la peinture 1820-1920, Les Editions de l’Amateur, Paris, 1981, t.V

Notre avis :

La foire du village est le thème favori de Jean François Demay ; dans la grande tradition flamande des kermesses, notre peintre excelle dans la représentation des individus de tout âge et de toutes conditions sociales.
Du nouveau né vêtu de layettes aux vieillards munis de cannes, Demay nous livre une véritable introspection de la société du début du 19ème siècle.
Il utilise plusieurs plan et joue sur la profondeur, mais aussi sur la largeur comme sur notre tableau ou plusieurs scènes se répartissent de chaque cotés de la route; à la manière d’un Brueghel il constelle de centaines de détails chaque recoin de son oeuvre.
Peintre trés complet dans la représentation des animaux comme des humains, ses talents de miniaturiste et de coloriste lui permettent de faire briller le cuivre d’une trompette, la carafe d’une tablée ou la lame d’un couteau avec une grande facilité ; ce qui lui permet de dépeindre les métiers les plus variés et d’offrir une vision trés réelle de la société sous la période de la restauration.
C’est pour l’ensemble de ces raisons que de nombreuses oeuvres de ce maitre sont conservées dans les plus grands musées.
A ce jour on ne connait qu’une poignée de versions offrant toujours des variantes de son «Charlatan à la foire du village » qui fut un des plus grands succès de Demay.
L’oeuvre conservée au musée du chateau de Compiègne est un exemple trés proche, avec une scène principale pratiquement identique à celle de notre tableau.
Jusqu’ici l’ensemble des historiens d’art pensaient que la première représentation du « Charlatan » était celle exposée par Demay au salon de 1834 mais le tableau que nous présentons est antérieur de un an, il s’agit à ce jour de la première version connue du sujet et probablement de la source d’inspiration pour les toiles suivantes, ce qui en fait une oeuvre extrément importante dans le cursus de l’artiste.

Antiquités Franck Baptiste

Tableaux XIXe siècle Louis-Philippe

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Le charlatan - Jean François Demay (1798-1850) » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Tableaux XIXe siècle Louis-Philippe, Tableaux et dessins.