EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
La Duchesse de Caumont-Laforce, Atelier d’Alexis Grimou vers 1730
La Duchesse de Caumont-Laforce, Atelier d’Alexis Grimou vers 1730 - Tableaux et dessins Style Louis XV La Duchesse de Caumont-Laforce, Atelier d’Alexis Grimou vers 1730 - Antiquités Franck Baptiste La Duchesse de Caumont-Laforce, Atelier d’Alexis Grimou vers 1730 - Louis XV
Réf : 70268
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 60 cm X H. 70 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIIe siècle - La Duchesse de Caumont-Laforce, Atelier d’Alexis Grimou vers 1730 XVIIIe siècle - La Duchesse de Caumont-Laforce, Atelier d’Alexis Grimou vers 1730
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
La Duchesse de Caumont-Laforce, Atelier d’Alexis Grimou vers 1730

Portrait de forme ovale représentant la Duchesse de Caumont-Laforce de trois quart, revêtue d’une robe de velours marron et d’un chapeau sommé d’une plume d’Autruche.

Huile sur toile , bon état de conservation.

Beau cadre d’origine à fleurettes.

Atelier d’Alexis Grimou vers 1730.


Hauteur : 70 cm ; Largeur : 60 cm


L’identité de notre tableau nous est connu grâce à un portrait identique signé d’Alexis Grimou et daté « 1730 » passé en vente aux enchères à Christies Londres le 9 Juillet 2008 lot 203 ( 12500 livres sterling) et annoté au revers: la Duchesse de Caumont Laforce.
Il nous restait donc à trouver des cinq duchesses de la Force qui se sont succédés au 18 ème siècle laquelle était représentée.
Il s’agit de Marie-Louise de Nouilles (1710-1782) , dame de Palais de la Dauphine qui épousa en 1730 Jacques Nompar III de Caumont.
Dame de Palais de la Dauphine elle est représentée l’année de son mariage, tout juste âgé de vingt ans .
Un autre portrait de Drouais vers 1770, l’a représentant plus âgé nous confirme cette attribution.


Alexis Grimou (1678-1733) est un portraitiste français de la cour de Louis XV.
Elève de François de Troy, il utilise comme lui des couleurs éclatantes et très chaudes, mais trés influencé par Rembrant et les maitres flamands , il devient un maître de la lumière, comme sur notre tableau, ou le sujet aux couleurs éclatantes se détache d’un fond sombre que l’on peine à differencier des habits.
Cette technique du clair obscur qui force le spectateur à fixer le visage illuminé du sujet est une récurrente chez Grimou.
L’utilisation de costumes pittoresques sur des sujets peint au naturel est sa deuxième manie , chapeaux, plumes, bijoux et attributs son récurrent dans ses oeuvres.
De nombreux pèlerins, armés de bâton et de gourdes coloquintes sortiront de l’atelier du maitre.
Le musée des offices de Florence possède dans ses collections un couple de pèlerins.
Les musées du Louvre, de Versailles Toulouse, Bordeaux , Rouen, Dijon, Douai possèdent des portraits du maitre.

Comme tout les grands portraitistes de la fin du 17 ème et du début du 18 ème , il livre ses portraits en plusieurs exemplaires (minimum trois), un de sa main, les autres par son atelier.
Le premier portrait de la main de Grimou est par exemple facturé 500 livres, celui du 1er d’atelier 200 livres …
Notre portrait conservé dans son cadre d’époque est une trés belle version.

Antiquités Franck Baptiste

XIXe siècle
Petite console d'époque Empire
Petite console d'époque Empire

Prix : Sur demande

Tableaux XVIIIe siècle Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « La Duchesse de Caumont-Laforce, Atelier d’Alexis Grimou vers 1730 » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Tableaux XVIIIe siècle Louis XV, Tableaux et dessins.