EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Jubako en laque, Japon milieu du 19e siècle
Jubako en laque, Japon milieu du 19e siècle - Arts d Jubako en laque, Japon milieu du 19e siècle - Cristina Ortega & Michel Dermigny Jubako en laque, Japon milieu du 19e siècle -
Réf : 70921
5 500 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
Japon
Materiaux :
Laque
Dimensions :
L. 30 cm X l. 30 cm X H. 57.5 cm
Arts d XIXe siècle - Jubako en laque, Japon milieu du 19e siècle
Cristina Ortega & Michel Dermigny
Cristina Ortega & Michel Dermigny

Arts de la Chine et du Japon


+33 (0)1 42 61 09 57
+33 (0)6 07 48 10 28
Jubako en laque, Japon milieu du 19e siècle

Ancien Jyubako japonais, composé de 5 niveaux de boites à aliments posées sur un socle. Ces boites étaient utilisées par l'aristocratie pendant les fêtes du Nouvel an.
Japon, fin de l'époque Edo, époque 1853 à 1868 ou début de l'époque Meiji.
De section carrée, ces boites sont décorées sur l'extérieur, avec des motifs floraux en laque d'or sur un fond en laque noire ro-iro, les intérieurs sont en laque nashiji. Le socle est décoré de la même façon.
L'intérieur des couvercles est décoré en hira maki- e et taka maki- e sur un fond de laque nashiji et représente plusieurs coquillages dont les intérieurs sont décorés.
Ces boites ont toujours deux couvercles afin de pouvoir être séparées en 2 ensembles. Ce Jyubako, très bien conservé peut encore être utilisé aujourd'hui.
Il est composé de _ éléments: 5 boites obento, 1 Dai support et 2 couvercles.
L'ensemble a conservé sa boite de transport en bois laqué noir.
Dimensions: total H 57.5 cm. Chaque boite mesure 24x24x8 cm. Le plateau mesure 30x30x 9 cm.
Très bon état avec quelques petits signes d'usage.
Un des éléments les plus appréciés des fêtes du Nouvel an (oshogatsu) est cette façon de profiter de mets traditionnels qu'on appelle osechi ryori, table de grâces et dont l'usage remonte à la période Heian (794 AD — 1185).
Comme on ne doit pas cuisiner pendant cette période, des mets traditionnels sont préparés à l'avance pendant les derniers jours de l'année. Ils sont ensuite placés dans le jyubako , mot qui signifie boites empilées et dégustés pendant les fêtes à température ambiante.
Symboliquement le Jyubako représente le souhait que la joie qui accompagne la dégustation des osechi ryori soit si grande qu'elle puisse "s'emboiter" sur les uns et les autres de même que les boites s'empilent les unes sur les autres.
Au début de la pratique des osechi ryori, l'ingrédient principal était le nimono, des légumes cuits dans de la sauce de soja, du sucre ou du mirin. Au fil du temps, les aliments qui composent les osechi sont de plus en plus variés. On trouve même des osechi à la mode occidentale ou chinoise.
Chaque plateau du jyubako contient des aliments spécifiques.
Le premier plateau contient des shugi sakana faits pour être mangés en buvant du saké.
Le suivant contient des aliments vinaigrés appelés sunomono, le 3éme contient des yakimono. Le quatrième des nimono. Enfin, la dernière boite contient souvent ce que ne tenait pas dans les précédentes.
Ce très bel ensemble peut parfaitement être utilisé de nos jours.

Conditions générales de livraison :

Nous nous occupons avec soin de l'emballage.
Les plus grosses pièces sont livrées dans des caisses en bois.
la livraison s'effectue toujours en envoi assuré avec suivi.
Comme nous faisons beaucoup d'envois, nos tarifs sont compétitifs. N'hésitez pas à vous renseigner!

Cristina Ortega & Michel Dermigny

XIXe siècle
Mobilier de Salon Japonisant, France vers 1880
Mobilier de Salon Japonisant, France vers 1880

Prix : Sur demande

Arts d'Asie