EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946) - La Boda
Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946) - La Boda - Tableaux et dessins Style Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946) - La Boda - Segoura Fine Art Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946) - La Boda - Antiquités - Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946) - La Boda
Réf : 94524
75 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946)
Provenance :
Italie
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 129 cm X H. 73.5 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946) - La Boda XIXe siècle - Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946) - La Boda  - Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946) - La Boda Antiquités - Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946) - La Boda
Segoura Fine Art
Segoura Fine Art

Tableaux, Mobilier et Objets dart des 17e, 18e et début 19e siècle


+33 (0)6 71 62 45 95
Juan Pablo Salinas Teruel (1871-1946) - La Boda

Juan Pablo Salinas Teruel (Madrid, 1871 – Rome, 1946), La Boda (Le Mariage), huile sur toile.

Provenance :
Collection privée à Saint-Louis (Missouri).
Collection Richard Green (Londres) jusqu’en 1999.
Vente « Important 19th Century European Paintings and Sculpture », New York, Sotheby's,
23 octobre 1997, lot 154 .

Inscriptions :
Huile sur toile signée en bas à droite « Pablo Salinas Roma »


Juan Pablo Salinas Teruel est un peintre espagnol ayant travaillé à Rome, la majorité de sa carrière. Il se forme quelque temps à l’École des Beaux-Arts de San Fernando à Madrid, puis rejoint son frère Augustin, à Rome, à l’âge de seize ans. Il y suit les cours de l’Académie Chigi et du Cercle International des Beaux-Arts.
Son œuvre est variée. Pablo Salinas peint des toiles aux thèmes médiévaux, des compositions orientalistes mais reste plus connu pour ses scènes de cours à la mode du XVIIIe siècle, à l’instar de notre tableau intitulé La ...

Lire la suite

... Boda (Le Mariage). Pablo Salinas fait partie également du mouvement artistique appelé constumbrismo reflétant fidèlement coutumes et usages sociaux espagnols. Pour cette raison, ses œuvres sont conservées dans des institutions publiques espagnoles dépositaires, pour certaines, des célèbres collections privées de Mariano Bellver à Séville et de María Cristina Masaveu Peterson à Oviedo.


Notre tableau représente un banquet nuptial où sont attablés les époux et leurs convives. L’horizontalité de la toile permet à l’artiste de détailler l’effervescence festive des personnages dans un décor digne d’un palais. A l’entrée de la pièce, une statue antique en pied salue les nouveaux arrivants. De riches tentures pourpres sont tendues au murs. Deux tableaux aux cadres ouvragés, à droite, se détachent sur une tapisserie colorée.

Le moment retenu est celui du toast porté à la santé des époux. Les regards des invités comme des serviteurs sont tournés vers le couple au centre de la composition, précisément sous un lustre de cristal. La joyeuse assemblée se compose d’hommes et de femmes de tous âges, habillés et coiffés dans le goût du XVIIIe siècle.
Cette recomposition historique n’est pas sans rappeler les toiles réalistes du peintre français Ernest Meissonier animées de personnages en costumes du XVIIIe siècle que notre artiste a sans doute pu voir lors de séjours parisiens. Peintre réputé, il est sélectionné pour participer au Salon des Artistes Français de 1890 avec une toile intitulée Le Printemps.

La virtuosité de Pablo Salinas transparait dans le traitement détaillé des matières et des variations lumineuses. L’effet miroir du sol, l’éclatant mobilier de bois doré, le scintillement des bijoux, des verres de cristal et les reflets de l’orfèvrerie, sont autant de prouesses techniques. Les somptueuses parures de taffetas brodés et de gazes mettent en valeur les silhouettes féminines comme masculines.

Le tableau appartient à une série très remarquable de toiles que Pablo Salinas réalise, au tournant du siècle, sur le thème du sacrement du mariage, et qui trouve son aboutissement lors de la présentation à l’Exposition universelle de 1900 de son tableau A la santé des époux. L’œuvre connaît un grand retentissement à en juger la reproduction gravée dans Le Monde Illustré. On y retrouve un mobilier similaire à celui de La Boda. Collectionneur, Pablo Salinas avait pour habitude de peindre sa propre collection de mobilier ancien et d’antiquités.

Du vivant de l’artiste, la préciosité et la sophistication de son style étaient très recherchées parmi les collectionneurs en Italie, en Europe centrale, en Russie et en Amérique. De nos jours, les œuvres de Pablo Salinas sont toujours autant appréciées à l’international où elles figurent dans les catalogues des plus grands marchands d’art, tel Richard Green, et des plus grandes maisons de ventes aux enchères publiques.

Dossier iconographique : nous pouvons vous envoyer le dossier par email.

Segoura Fine Art

Tableaux XIXe siècle